Danielle Darrieux : Une actrice qui a traversé un siècle de cinéma avec grâce et qui y a laissé sa marque

Danielle Darrieux fait partie des rares actrices françaises centenaires et sa carrière a été des plus impressionnantes. Ayant traversé un siècle des plus difficiles, cette comédienne talentueuse a laissé derrière elle un héritage cinématographique incontournable.

Bien avant Brigitte Bardot, Danielle Darrieux a réussi à imposer ses initiales, devenant l'incontournable D.D. Sa carrière est l'une des plus longues du cinéma, s'étendant sur près de huit décennies et elle a joué dans pas moins de 110 films.

Née le 17 octobre 1917, Danielle Darrieux grandit à  Paris avec son père qui est ophtalmologue et sa mère qui est une chanteuse talentueuse. C'est d'ailleurs de cette dernière qu'elle tient son amour de la chanson et de la musique.

À l'âge de quatorze ans, Danielle apprend grâce au mari d'une femme qui apprend le chant auprès de sa mère que deux producteurs cherchent une actrice âgée de treize ou quatorze ans pour leur prochain film. Cette information va changer sa vie.

SES DÉBUTS

Elle joue donc pour la toute première fois dans le film "Le Bal" sorti en 1931. Sa personnalité joyeuse et sa spontanéité la démarquent des autres acteurs et lui permettent d'attirer l'attention des réalisateurs et d'obtenir très rapidement un contrat de cinq ans.

Danielle Darrieux et Gerard Sandoz dans le film "Panurge" en 1932. l Source : Getty Images

Danielle Darrieux et Gerard Sandoz dans le film "Panurge" en 1932. l Source : Getty Images

À ce moment-là, elle ne pensait pourtant pas exercer le métier d'actrice dans le futur et est d'ailleurs entrée à l'École commerciale et a pris des cours de dessin au lieu d'étudier l'art dramatique.

Elle joue de nombreux rôles de petite fille farceuse et donne la réplique aux plus grands acteurs de son époque tels que Jean-Pierre Aumont, Henri Garat, Pierre Mingand et surtout Albert Préjean.

L'incontournable Danielle Darrieux dans "La Coqueluche de Paris". l Source : Wikipedia

L'incontournable Danielle Darrieux dans "La Coqueluche de Paris". l Source : Wikipedia

LES HOMMES DE SA VIE

Elle épouse le réalisateur Henri Decoin en 1935 et sous sa direction va devenir l'une des actrices les plus incontournables de sa génération. À propos de cet homme qui a changé sa vie, Danielle a déclaré :

"… J’ai toujours eu une absolue confiance en lui et je lui ai obéi en tout. Sans ses conseils, son flair et son appui, je serais sans aucun doute restée une jolie fille chantant et bêtifiant dans des productions mineures et j’aurais probablement quitté le métier assez rapidement. Il a su me mettre en valeur et me persuader que je pouvais jouer de grands rôles dramatiques. Il a même écrit pour moi, m’imposant ainsi dans un emploi où personne ne m’imaginait et ne me voulait. Il m’encourageait quand je perdais confiance ou quand je voulais abandonner. C’est à lui, et à lui seul, que je dois d'être ce que je suis devenue"

La comédienne Danielle Darrieux en 1938. l Source : Wikipedia

La comédienne Danielle Darrieux en 1938. l Source : Wikipedia

Ils finissent cependant par divorcer après 6 ans de mariage mais resterons toujours en bons termes jusqu'à ce que le producteur ne s'éteigne en 1969.

Le second compagnon marquant de Danielle a été Porfirio Rubirosa, diplomate de la République Dominicaine qu'elle a épousé en 1942. Ce dernier a cependant été interné à Bad Nauheim car il était soupçonné d'être un espion par les nazis. 

L'actrice Danielle Darrieux et son mari Porfirio Rubirosa. l Source : Getty Images

L'actrice Danielle Darrieux et son mari Porfirio Rubirosa. l Source : Getty Images

Alors sous contrat avec la Continental, la comédienne se retrouve victime de chantage, obligée de tourner dans des films pour assurer la survie de l'élu de son cœur. Ils ont finit par divorcer en 1947.

Pour finir, Danielle va se marier avec Georges Mitsinkidès le 1er juin 1948. L'actrice et le scénariste fondent leur famille en adoptant un fils, Mathieu, qui sera le seul enfant de la comédienne. 

Danielle Darrieux en 1952. l Source : Wikipedia

Danielle Darrieux en 1952. l Source : Wikipedia

Georges est malheureusement décédé en 1991 et son fils Mathieu l'a suivi quelques années plus tard, s'éteignant en 1997 à l'âge de 40 ans.

LE RESTE DE SA CARRIÈRE

Après avoir longtemps joué le rôle de la jeune fille pleine de vie, elle va se tourner vers les drames et prouver tout son talent.

Ayant toujours gardé son amour pour la musique et le chant, elle fait partie des rares actrices ayant été capable de chanter ses propres chansons lorsqu'il le fallait comme cela a par exemple été le cas dans "Les Demoiselles de Rochefort", film incontournable sorti en 1967.

L'incontournable Danielle Darrieux en 1951. l Source : Wikipedia

L'incontournable Danielle Darrieux en 1951. l Source : Wikipedia

Ayant joué dans près de 110 films et dans de nombreuses pièces de théâtre, elle continuera de donner la réplique jusqu'à ses 92 ans et fait partie des rares actrices françaises centenaires.

Elle s'est éteinte à l'âge de 100 ans le 17 octobre 2017 à son domicile, emportée dans son sommeil par les suites d'une mauvaise chute. Malgré sa disparition, son nom résonne encore comme celui d'une véritable légende dont les près de 80 ans de carrière donnent le vertige.

Les postes connexes
twitter.com/ELLEfrance
Célébrités Jul 12, 2019
Décès de Danièle Delorme, retour sur sa carrière
Célébrités Apr 29, 2019
Danielle Darrieux, mère secrète : Qui était son fils adoptif unique Mathieu, mort à 40 ans ?
Getty images
Célébrités Jul 30, 2019
Patrick Bruel : Chanteur, joueur de poker et acteur, retour sur son ascension dans le monde du cinéma
Célébrités Apr 25, 2019
Michael Landon a marqué plusieurs générations : retour sur la vie d'un acteur incontournable