Kazakhstan : une mère ayant deux utérus met au monde deux jumeaux à 11 semaines d’intervalle

Une maman Kazakh est fière d’avoir donné miraculeusement la vie à deux jumeaux, dans un intervalle de onze semaines. Une affaire qui a stupéfié les médecins.

Comme nous l’a rapporté The Daily Mirror, Liliya Konovalova, une jeune femme de 29 ans venant Kazakhstan, a enfanté de manière prématurée une fille le 24 mai, avant l’arrivée au monde de son fils le 9 août.

D’après le ministère kazakh de la santé, ce phénomène se produit qu’une fois sur 50 millions. C’est donc le premier cas connus dans le pays.

À la 25e semaine de sa grossesse, elle a donné naissance à Liya. Pesant à peine 822 g, la petite fille a du resté aux soins intensifs pendant un mois. Maxim est né onze semaines plus tard, lui pesait 2, 891 kg.

Les jumeaux Maxim et Liya sont nés à 11 semaines d'intervalle dans une cas qui a assommé les médecins. Photo : East2west news

Les jumeaux Maxim et Liya sont nés à 11 semaines d'intervalle dans une cas qui a assommé les médecins. Photo : East2west news

La jeune femme avait un double utérus -une rare anomalie qu’elle a eue depuis qu’elle était dans le ventre de sa mère- d’après les médecins.

Ce phénomène est connu sous le nom de “didelphys de l'utérus” ce qui signifie que chacun des jumeaux s’est développé séparément dans le ventre de Liliya.

La jeune maman, très fière, se prépare désormais à emmener ses enfants chez elle, les deux bébés pesant en ce moment 4,54 kg.

Elle avait déclaré avoir été choquée quand elle avait découvert le “problème.”

“J'étais tellement inquiet pour la vie de mon bébé prématuré.”

“Mais nos médecins ont été formidables. Ce qu'ils ont fait était un miracle. Ils se sont révélé être de vrais professionnels.”

Il y a sept ans, une femme, d’Uralsk, avait mis au monde une fille sans aucun problème. Toutefois, sa seconde grossesse était “compliquée” et elle ne l’a su qu’à la naissance de son premier enfant.

Selon les dires d’Eset Yeralin, le directeur adjoint du centre régional de périnatalité, l’existence de la maladie a été immédiatement constatée lors du premier accouchement.

Liliya Konovalova avec les deux nourrissons à l'hôpital | Photo : east2west news

Liliya Konovalova avec les deux nourrissons à l'hôpital | Photo : east2west news

“Nos spécialistes ont donc pris en charge directement la deuxième naissance.”

“Pendant tout le temps où la mère était dans notre centre, elle s'occupait de sa fille et attendait la seconde naissance.”

C’est un cas sans précédent au Kazakhstan.

D’après les spécialistes, ce genre de cas reste exceptionnellement rares, et un écart de onze semaines est aussi inhabituel.

Dans un cas similaire, LAD Bible nous raconte que deux jumelles sont nées à 97 jours d’intervalle en Allemagne. La maman s’appelait Oxana, elle a accouché prématurément de 17 semaines une petite fille, Liana, le 17 novembre 2018, alors qu’elle ne faisait que 900 g.

Plus de trois mois plus tard Léonie sa jumelle était née et elle pesait 3,7 kg. Ce sont de très rares événements qui ne se produisent qu’une fois sur 50 millions de cas.

Lucila et son mari se sont battus tous les jours, jusqu'à ce qu'ils aient finalement eu leur petite progéniture dans leurs bras et qu'ils aient gagné la bataille contre le cancer.

Les postes connexes
Parentalité May 09, 2019
Une femme a donné naissance à des jumeaux, les deux ont reçu un diagnostic de cancer
Vie Apr 22, 2019
10 jolies photos de jumeaux, l'un d'eux a le syndrome de Down
Pixabay/cherylholt
Parentalité May 30, 2019
Saybie, le plus petit bébé du monde, est saine est sauve
People Apr 25, 2019
Ce bébé né 16 semaines trop tôt avait l'air tellement petit