Décès d’un bébé dans un accident à Samer : la mère a déjà été emprisonnée

Après l’annonce du décès de la fillette de 18 mois présente de l’accident de la route de sa mère, des éléments indiquent que la mère et conductrice avait déjà été emprisonnée.

Dans la nuit du 21 au 22 août 2019 le décès de la petite Hanëya a été prononcé par le personnel du centre hospitalier de Lille. En état de mort cérébrale depuis l’accident de la route impliquant toute la famille, il n’a pas été possible de la ramener à la vie. Autour de ce drame, c’est une sombre histoire que le parquet de Boulogne-sur-Mer tente de décrypter.

En effet, une heure avant l’accident, le conjoint de la conductrice aurait tenté de poignarder un homme sous les yeux de cette dernière. Le compagnon de la femme été déjà connu des services de police et aurait déjà été emprisonné par le passé. Mais pour quel motif se rendre chez cet individu et l’agresser au couteau ? Il semblerait que l’homme a été l’amant de la jeune femme lorsque le couple a vécu une période difficile.

Autre fait tout aussi bouleversant, des sources proches de l’enquête mentionnent que l’amant serait en réalité le père biologique de la petite Hanëya. Ce serait justement en apprenant que la petite n’était pas vraiment sa fille que le compagnon, dans une montée de rage, aurait entrepris de se venger.

Ce serait d’ailleurs suite à cette tentative d’assassinat que le couple aurait pris la fuite avec les 3 enfants dans le véhicule qui, une heure plus tard, a fini sa course dans le mur de soudainement d’un pont ferroviaire, conduisant la petite Hanëya au centre hospitalier de Lille et le reste de la famille à celui de Boulogne-sur-Mer.

La mère, quant à elle, conduisait en état d’ébriété est aurait consommé de la drogue dans le weekend précédant l’accident. Très vite, il a également été mis en lumière qu’elle ne possédait pas le permis mais aussi qu’elle avait déjà été condamnée par le passé à 8 ans de prison, pour vol à main armée et détention de stupéfiant. Les faits de ce mois d’août 2019 sont donc difficiles à digérer pour la mère de la conductrice qui pensait que sa fille "remontait la pente" depuis son arrestation en 2011.

Avec l’ensemble de ces éléments, difficile de savoir ce qu’il adviendra de la conductrice ou de son conjoint au terme de cette enquête. Pour ce qui est des deux autres enfants, si l’aîné est maintenant hors de danger, le frère d’Hanëya âgé de 3 ans, souffre, lui, de lésions cérébrales qui pourraient entrainer une hémiplégie…

Les postes connexes
Twitter/BFMTV
Actu France Jun 12, 2019
La mère de la passagère de l'accident à Lorient espère que sa fille va bien
Shutterstock
Actu France Jul 04, 2019
Accident mortel en Corrèze : en textant une conductrice a tué un vieil homme
shutterstock.com
Actu France Jul 19, 2019
Une enquête ouverte après le décès d’un bébé d’un an à l’hôpital de Strasbourg
Actu France May 08, 2019
Pas-de-Calais : six blessés, trois blessés graves, dans un terrible accident