"Ça fait 40 ans que j'attendais ça" : Le frère de Yann Moix rétablit la vérité en l'accusant

Dans une interview avec Le Parisien, Alexandre Moix s'en prend à son frère Yann, qui vient de publier le livre "Orléans", parce que celui-ci avait dissimulé la vérité. Il relate tous les sévices que l'écrivain lui aurait fait subir.

Yann Moix a récemment publié un livre intitulé "Orléans". Dans son ouvrage, il évoque l'histoire de son enfance mais sa publication a créé quelques problèmes et controverses plutôt sérieuses.

Lors d’une interview accordée au Parisien, son frère Alexandre Moix a fait part de sa réaction et a livré sa version des faits.

“Ça fait 40 ans que j'attendais ça”,

a-t-il confié.

À l'époque, Alexandre Moix a été victime de nombreux traumatismes qu'il n'a jamais oubliés. Il a maintenant rompu le silence pour faire connaître sa vérité dans une lettre ouverte publiée le samedi 24 août 2019 dans le quotidien. 

“Ma naissance, 4 ans après la sienne, aura donc été son chaos. La fin de son monde. Je serais venu sur Terre uniquement pour achever son règne. J'aurais, paraît-il, enfanté son malheur. Ma naissance n'aura été qu'un putsch”,

a-t-il raconté.

Des propos percutants, douloureusement confirmés par des vérités bien pesantes. Yann Moix n'a jamais été présent pour son petit frère. Alexandre Moix cherche à savoir si ce n'était pas "la naïveté d'un cadet qui lève des yeux d'admiration sur son grand frère ou du syndrome de Stockholm”. 

Dans son plus jeune âge, Alexandre Moix a été la cible "des sévices et des humiliations d'une rare violence".

“Ceux-là mêmes qu'il décrit dans son roman, en les prêtant à nos parents. J'aurais rêvé d'un grand frère protecteur. Mais Yann était un grand frère destructeur. Chaque phrase qu'il m'adressait me sonnait comme des uppercuts (…) En matière de sévices, Yann faisait preuve d’une imagination débordante”,

poursuit-il.

Yann était le grand frère qui cause des problèmes à son petit frère.

“Tentative de défenestration du premier étage et de noyade dans la cuvette des toilettes quand j'avais 2 ans, passages à tabac récurrents dès que nos parents s'absentaient, destruction systématique de mes nouveaux jouets, jeux, maquettes, matériel de sport, souillage et appropriation de mes livres…”

a ajouté Alexandre.

L'enfance d'Alexandre a été profondément traumatisée par son frère aîné, comme quand ce dernier a mis sa main entre les persiennes métalliques de leur chambre.

“La douleur fut si intense que j'en tombais dans les pommes. Le lendemain, j'avais perdu tous les ongles. J'avais 10 ans”,

raconte le petit frère.

Une affirmation percutante que vous pouvez retrouver dans son intégralité dans les colonnes du Parisien.

De son côté, face aux accusations de son fils, José Moix, le père de Yann Moix, a tenu également à démentir ces accusations dans les colonnes de la “République du centre”. 

Les postes connexes
Getty Images
Célébrités Jul 15, 2019
Renaud témoigne six mois après le décès de sa mère et de son frère
twitter.com/tristessevie
Les 12 coups de midi Aug 21, 2019
Vie privée de Paul (12 coups de midi) : profession de ses parents, frère et sœur, Grenoble
instagram.com/seanobispo
Célébrités Jul 05, 2019
Le fils de Sean Pascal Obispo rencontre son petit frère
Getty images
Célébrités Jun 04, 2019
La ressemblance du frère cadet de Charlotte Casiraghi à son père décédé