Affaire Priscillia, 18 ans, assassinée à Estagel : sa mère connaissait le suspect

Du nouveau dans le meurtre de Priscillia, une jeune femme de 18 ans ascascinée à Estagel dans la nuit du 6 au 7 juillet 2019. Le coupable a fait ses aveux après avoir été identifié. La mère de la défunte connaissait le suspect, elle est sous le choc.

C’est choquant de voir les actes de violences et de barbaries dont sont capables certaines personnes.

Heureusement, on peut compter sur les forces de l’ordre qui essayent de faire au mieux leur travail. Même si dans certains cas, les criminelles échappent à la justice, il arrive qu’ils se fassent attraper.

En effet le coupable du meurtre de Priscillia, une jeune femme de 18 ans qui s’est faite assassinée dans la nuit du 6 au 7 juillet 2019 à Estagel près de Perpignan s’est fait arrêté.

Rappelons que Priscillia, une jeune femme souffrant d’une déficience intellectuelle avait été retrouvée morte le 7 juillet au cimetière de la commune avec plusieurs blessures par armes blanches et des traces de violences sexuelles, mais il n’y pas eu de viol.

Plusieurs semaines se sont écoulées avant que le coupable ne se fasse attraper. Une marche blanche pour rendre hommage à la défunte a même été organisée par la famille de Priscillia.

Dès lors, beaucoup d’hommes de la ville d’Estagel ont été auditionnés par les enquêteurs et on leur a tous prélevé de l’ADN.

Parmi eux, un jeune homme de 18 ans, toujours dans son coin et assez solitaire. Le coupable est originaire de la même ville que Priscillia et fréquentait le même cercle qu’elle.

Lors de cette nuit tragique, Priscillia se rendait au bal des pompiers. Sur la scène du crime, un ADN masculin avait été retrouvé, mais on ne savait pas encore à qui il appartenait.

Le jeune homme de 18 ans a alors été auditionné le mercredi 2 octobre et son ADN a été prélevé, c’est alors qu’il a avoué son crime :

“Les comparaisons réalisées entre l'ADN masculin trouvé, le 7 juillet 2019, sur les lieux du crime et les ADN prélevés […] ont permis d'identifier un suspect”.

déclarait le procureur.

La mère de Priscillia a confié au “Parisien” être sous le choque d’apprendre qui était le coupable car ils étaient de la même ville et tout le monde le connaissait.

En plus un de leur voisin affirme que le jeune homme a participé à la marche blanche en hommage à Priscillia.

Des actes de violences sont constatés tous les jours. Dernièrement, il y a du nouveau dans le meurtre de Grégory Villemin, décédé le 16 octobre 1984. En effet, le corbeau a été identifié et entendu par les gendarmes.

Les postes connexes
Twitter | BFMTV
Histoires virales Aug 15, 2019
Mort de Prescillia, 18 ans : sa famille demande de l'aide pour trouver son agresseur
shutterstock.com
Actu France Jun 28, 2019
Un homme arrêté 34 ans après le meurtre de Christel Oudin
twitter.com/lavoixdunord
Actualités Sep 02, 2019
Affaire Maëlys : Comment sa mère Jennifer Maeco De Araujo a vécu ces 2 ans ?
Twitter/GilbertCollard
People Jun 06, 2019
Retour sur l'assassinat de Marie-Bélen, 21 ans, à Marseille : Le tueur est arrêté