Meurtre de Grégory Villemin : le corbeau identifié et entendu par les gendarmes

Un corbeau a refait surface dans l'affaire Grégory. Les gendarmes ont identifié l'inconnu auteur des appels intimidants envers Marcel Jacob et son épouse Jacqueline. 

Plus de trente ans après le meurtre de Grégory Villemin, un corbeau est de retour. Le 16 octobre 1984, Christine Villemin signale l'inquiétante disparition de son fils Grégory, âgé de quatre ans.

Le même jour, plus précisément à 21 h 15, le corps du garçonnet a été retrouvé dans une rivière des Vosges, à sept kilomètres du domicile familial. 

La victime avait les pieds, les mains, et la tête liés par des cordelettes lorsque le corps a été retrouvé.

Le lendemain du drame, les parents de Grégory ont reçu une lettre anonyme où un "corbeau" revendique le meurtre. Jusqu'à lors, le meurtrier du petit Grégory n'a pas été identifié. 

Des autres faits lier à cette affaire refont surface. Les 11 et 15 août 2019, les époux Jacob (grand-oncle et grand-tante de la victime), un temps mis en examen dans le cadre du meurtre de Grégory Villemin, ont reçu des appels anonymes à leur domicile aux Granges-sur-Vologne, provenant de la même personne. 

"Alors je suis bien chez le père de Jacky Villemin, Marcel Jacob, ou c’est ton père Léon Jacob qui était le père du bâtard ? ", 

aurait demandé l'inconnu au bout du fil dans le premier appel. 

"Marcel Jacob, c’est toi qui renseignais le corbeau, ton frère René Jacob, avec tes jumelles, qui surveillait tout ce qui se passait chez ta sœur Monique Jacob et Albert Villemin. C’est toi qui renseignais le corbeau. On passera te voir. Salut", 

aurait-il dit lors du second coup de fil. 

L'inconnu ayant contacté les époux Jacob n'a pas tardé à être identifié. Le vendredi 30 août 2019, les gendarmes de Côtes-d'Armor l'ont entendu.

Le matériel informatique de l'homme âgé d'une soixantaine d'années fait maintenant l'objet auprès des enquêteurs spécialisés dans les recherches technologiques.

Plusieurs proches de Grégory Villemin ont été mis en examen pour son meurtre. D'abord, sa grand-tante Jacqueline Jacob a été soupçonnée d'être le corbeau.

En 2018, sa grand-même Monique Villemin a été, à son tour, soupçonnée de l'assassinat du petit.  

Les postes connexes
shutterstock.com
Actu France Jun 28, 2019
Un homme arrêté 34 ans après le meurtre de Christel Oudin
Shutterstock
Histoires May 14, 2019
L'affaire Alexia Daval : Tous les détails de la mort mystérieuse de la femme de Jonathann
Twitter/bleusavoie
Célébrités May 30, 2019
Les confessions du père de Grégory Lemarchal, 12 ans après sa mort
Twitter/20Minutes
Actu France Jun 28, 2019
Grégory Gay dévoile la scène "indécente" de Jonathann aux funérailles d'Alexia