La mère d’Alexia Daval : "J'aimerais tellement qu'Alexia ne l'ait jamais rencontré"

Kalina Raoelina
29 oct. 2019
03:13
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

L’assassinat d’Alexia Daval reste encore ambigu. En effet, cette jeune femme a été tuée par son époux. Et jusqu'à maintenant , les parents de la victime souffre profondément de l’absence de leur chère fille.

Annonces

La mère ne pardonnera jamais à Jonathan Daval, son gendre, d'avoir assassiné sa file même s’il a enfin confié son crime. Elle ressentira toujours de la haine envers lui et elle a énormément de regret que sa fille et lui se sont croisés le chemin : 

“J’aimerais tellement qu’Alexia ne l’ait jamais rencontré”.

La mère de la jeune se demande et ne cesse de penser pourquoi Jonathan a pu commettre ce crime :

"Sur la forme, on sait que c'est lui. Mais sur le fond, on a encore tellement de questions… Il déroule son petit scénario".

Annonces

Alexia Daval était une jeune femme de 29 ans lorsqu’elle nous a quittés. C’était une femme qui avait une passion pour le jogging. Elle a été tuée durant la nuit du 27 au 28 octobre 2017.

En fait, la nuit du 28 octobre 2017, Jonathan Daval a signalé à la police que son épouse était introuvable. Le 30 octobre 2017, le corps d’Alexia a été retrouvé en étant brûlé à moitié.

Annonces

La police mène son enquête concernant la mort de cette jeune femme. Jonathan Daval a été saisi par la police quelques mois après et il a avoué son crime le 30 janvier 2018.

Par contre, le 27 juin 2018, il a remis en question sa déposition en se confiant que c’était son beau-frère le responsable du crime. Le 7 décembre, il retourne encore à sa première version.

Annonces

Le 17 juin 2019, une partie de la vérité éclata, Jonathan Daval a enfin affirmé son acte criminel envers sa propre femme. Pourtant, la conception qui lui a poussé à l'exécuter reste encore un secret dont lui seul sait.

Selon Isabelle Fouillot, le gendre a tout planifié concernant la mort de sa fille. Du coup, elle n’a jamais cessé de croire qu’un jour la vérité éclatera. Ainsi, la mémoire de sa fille restera dans le cœur de sa famille, qu’il est difficile d’oublier Alexia Daval, la douleur fera toujours partie de leur vie :

"Il ne se passe pas un jour sans que l'on pleure",

déclara-t-elle. 

Annonces
Annonces

LA CULPABILITE DE LA  FAMILLE D'ALEXIA DAVAL

On peut rencontrer un crime semblable à celui de Jonathan Daval. Toujours dans le cadre du meutre d'Alexia Daval, la soeur de la victime se confie et raconte sa culpabilité en disant :

"Comment on a pu se laisser berner ?"

Annonces