Affaire Maëlys : les parents d'une autre fillette témoignent à propos de Nordahl Lelandais

L’affaire Maëlys bat son plein. De nouvelles confidences ont été rapportées sur Nordahl Lelandais. Le jeune homme s’était rendu à une fête où son comportement envers une fillette avait été remarqué, avant d’aller s’en prendre à Maëlys.

Le 26 août 2017 en plein après-midi, une jeune femme de Pont-de-Beauvoisin (Isère) avait décidé de célébrer son anniversaire. Sa résidence se trouvait à juste un kilomètre de celle des parents de la petite Maëlys, qui avait été enlevée et assassinée.

DE NOUVELLES RÉVÉLATIONS

Plus de deux ans après la disparition de Maëlys, l’on revient sur les faits pour apporter plus de détails sur le cas de Nordahl Lelandais. Ce dernier a été accusé d’avoir enlevé et tuée la jeune Maëlys, et de nouveaux propos confirment les faits.

Un couple de Pont-de-Beauvoisin (Isère), qui a souhaité garder l’anonymat, a fait des révélations intéressantes plus de deux ans après le décès de la jeune fille. Selon le couple, leur fille de 3 ans aurait également pu être la proie de ce prédateur.

Le 26 août 2017, jour de l’anniversaire de la femme du couple, Nordahl Lelandais s’était présentait près du lieu de la fête, dans sa voiture.

"Il était très froid. Il fumait cigarette sur cigarette, la mâchoire serrée, le regard fixe. Sans un sourire, alors qu'il était pourtant dans une fête. Il était bizarre. Il a créé un malaise",

révèle la maman de la fillette.

LA FILLETTE DE 3 ANS SAUVÉE DE JUSTESSE ?

La maman de la fillette a commencé à soupçonner cet ancien militaire lorsqu’il s’est mis à faire des compliments de la fillette de 3 ans à sa maman.

"Votre fille est très jolie, gentille et polie",

avait-il dit.

L’instinct de la maman a pris le dessus, et elle est restée sur ses gardes, particulièrement avec ces compliments qui n’avaient rien à voir avec sa fille. Selon la maman, sa fille était plutôt sauvage et n’aimait pas saluer les autres à cette époque.

UN PRÉDATEUR QUI TROUVE SA PROIE

La maman de la fillette de 3 ans est restée vigilante, ne quittant pas sa fille des yeux. Remarquant cela, Nordahl Lelandais a décidé de se retirer, et d’aller à la recherche d’une nouvelle proie.

C’est à l’aube, vers 3 heures du matin, que la petite Maëlys a été enlevée dans la salle des fêtes de Pont-de-Beauvoisin. Selon l’ancien militaire, il l’a tué accidentellement.

Voilà plus de deux ans que la petite Maëlys a disparu, et de nouvelles informations sur l'auteur de ce crime ont été apportées par son codétenu. Nordahl Lelandais se serait confié sur ses crimes auprès de son codétenu.

Les postes connexes
Twitter/le_Parisien
Actu France Aug 30, 2019
Affaire Nordahl Lelandais : le témoignage de son codétenu soulève des questions sur ses crimes
Twitter/le_Parisien
TV Oct 24, 2019
Nordahl Lelandais : son avocat veut que le témoignage de son codétenu soit annulé
Twitter/bleusavoie
Actu France Aug 27, 2019
Affaire Lelandais : il a raconté à son codétenu comment Maëlys et Arthur Noyer sont morts
facebook.com/Jennifer Maeco De Araujo
Actu France Aug 27, 2019
Affaire Lelandais : la maman éplorée de Maëlys rend un hommage déchirant à sa fille décédée