Laeticia Hallyday aurait bien demandé à l’Elysée de payer les funérailles de Johnny

Le 15 novembre 2019, le journaliste Emmanuel Metz a lâché une bombe sur le plateau de “TPMP” concernant les factures pour les funérailles de Johnny Hallyday. Laeticia Hallyday aurait réclamé un remboursement de la part de l’Elysée.

L’ancien garde du corps d’Emmanuel Macron, Alexandre Benalla, a sorti un livre intitulé “Ce qu’ils ne veulent pas que je dise”.

Dans son livre, l’ancien responsable de sécurité a dévoilé plusieurs secrets, notamment les factures de funérailles de Johnny Hallyday. 

LA RÉVÉLATION D’EMMANUEL METZ 

Le 9 décembre 2017, se sont déroulées les obsèques du Taulier. L’État a organisé un immense hommage pour le célèbre rockeur français. Dans le livre intitulé “Ce qu’ils ne veulent pas que je dise”, l’ancien proche d’Emmanuel Macron a écrit :

“Les factures des fleuristes, qui n'ont pas lésiné sur la commande, des notes d'hôtel pour le logement de tous les invités, ainsi que leurs notes de taxi, les frais de location de la sonorisation…”

Le 15 novembre 2019, Emmanuel Metz a été l’invité spécial du programme de C8.

View this post on Instagram

Chromehearts cap#thanks richard💀✊️🤝

A post shared by Johnny Hallyday (@jhallyday) on

À cette occasion, le journaliste a révélé son entretien avec Alexandre Benalla que la veuve de l’idole des jeunes a vraiment envoyé des factures à l'Élysée dans l’intention d'espérer des remboursements en retour.

“Il (Alexandre Benalla. Ndlr) m’a confirmé que les factures qui regroupaient les fleurs, le poster géant, le cercueil et autres ont bien été envoyées dans le but d'être payées”,

a affirmé l’ancien garde du corps du président français.

L’ÉLYSÉE A REFUSÉ DE PAYER LES 460 000 EUROS

Les factures des obsèques de Johnny Hallyday s'élevaient à un montant de 460 000 euros. Cette somme aurait été réglée par la mère de Jade et Joy. La veuve aurait fait parvenir les factures à l'Élysée, l'État a refusé de payer.

Mécontent, l’ancien manager du célèbre rockeur, Laeticia Hallyday et Sébastien Farran, ont tenté de prévenir la presse pour faire pression à l’État. Mais ce dernier ne s’est pas laissé faire. 

View this post on Instagram

La décence voudrait que l’on m’épargne du débat relayé par les médias concernant la mise en place du caveau familial que souhaitait mon mari. J’ai informé David et Laura de cette volonté de Johnny en novembre 2017 à la clinique Bizet. Il n’y a aucune exhumation. Oser l’écrire, le dire publiquement est une honte. Le deuil est un épreuve suffisamment longue et douloureuse pour accepter que celui ci soit jeté en pâture, instrumentalisé, sans éthique, sans respect, sans aucune compassion. Voilà 18 mois que la mémoire de mon homme est bafouée, son histoire réécrite chaque jour. Cela suffit. À tous les mensonges j’imposerai la vérité. Pour Johnny, mes filles et pour moi même.

A post shared by Laeticia Hallyday (@lhallyday) on

En effet, l’État a payé 1,4 millions d’euros pour les dispositifs de sécurité. Ce qui représente une somme colossale.

UNE NOUVELLE AUDIENCE QUI SE DIRIGE VERS LA PAIX ?

Depuis la mort du Taulier survenue le 5 décembre 2017, les aînés du célèbre rockeur et Laeticia Hallyday ont bataillé pour l’héritage de celui-ci.

Le 6 novembre 2019, une nouvelle audience s’est déroulée en Cours d’Appel de Versailles. Découvrez les détails.

Les postes connexes
Twitter/TPMP GettyImages
Les 12 coups de midi Nov 09, 2019
"TPMP" : selon Fabien Lecoeuvre, tous les français ont payé pour les funérailles de Johnny
GettyImages
Hallyday Nov 07, 2019
Alexandre Benalla se confie sur la demande de remboursement des funérailles de Johnny
Getty Images
Hallyday Oct 08, 2019
"Laeticia a voulu passer en force" : Le témoignage de l'avocat de Laura Smet
Twitter/InsidePublic
Hallyday Aug 28, 2019
Laeticia Hallyday fait sa première déclaration au milieu de l'exhumation : "C'est une honte"