À propos AM
Media

03 décembre 2019

Affaire Christian Quesada : la cour va étudier sa demande de remise en liberté

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

La chambre de l’instruction de la Cour d’appel de Lyon examine le mardi 3 décembre 2019, une demande de libération du grand maître des “12 coups de midi” Christian Quesada, âgé de 55 ans et emprisonné en mars pour motif de "corruption de mineur" et "détention et diffusion d’images pédopornographiques".

UNE ENQUÊTE OUVERTE

Il a avoué les faits dans l’enquête préliminaire, tout en indiquant qu’il n’a commis aucune agression sexuelle.

L'habitant de l’Ain avait impressionné le public de l’émission présentée par Jean-Luc Reichmann en 2016 et 2017 avec près de 200 participations aux "12 coups de midi" (193 participations).

Chargement...
Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

DE NOUVELLES PLAINTES CONTRE CHRISTIAN QUESADA

Le parquet de Bourg-en-Bresse a lancé une première enquête après que de nouvelles plaintes de cinq jeunes femmes aient été déposées. Ces présumées victimes affirmaient avoir été contactées sur le Web par un individu prétendant être un adolescent et leur demandant de se dénuder.

Christian Quesada est incarcéré depuis huit mois. À l’arrestation de Christian Quesada, Christophe Rode, le procureur de la République de Bourg-en-Bresse, avait parlé de photos et vidéos retrouvées chez lui. 

Chargement...

Annonces

"Des centaines d'images et vidéos compromettantes de mineurs et d'enfants subissant des viols et agressions sexuelles, qu'il échangeait avec d'autres internautes, ont été retrouvées sur ses ordinateurs",

IL EST PASSÉ AUX AVEUX

L'ancien maître de midi n’avait pas perdu de temps pour passer aux aveux et une enquête judiciaire avait été ouverte.

"Il se rend compte de gravité des faits, mais explique avoir seulement consulté ces images et n'avoir jamais commis d'agression sexuelle",

Chargement...

Annonces

indiquait le magistrat.

Chargement...

Annonces

Selon des informations relayées par le Parisien :

"Certaines plaignantes ont gardé des traces de ces échanges. Mais il est pour le moment difficile de savoir si c'est bien Christian Quesada, car la personne qui a abordé ces jeunes filles ne filmait pas son visage..."

D’après Christophe Rode, le procureur de Bourg-en-Bresse, "ce sont des jeunes femmes qui se sont manifestées après la médiatisation de la première affaire. 

"Le mode opératoire est le même, mais des vérifications doivent être effectuées", 

a-t-il affirmé.

Chargement...

Annonces

Chargement...

Annonces

Ces nouvelles plaintes arrivent alors qu'une demande de liberté de Christian Quesada est examinée mardi le 3 décembre 2019. Le film sur Christian Quesada, qui apporte des détails sur l'affaire de mineur a été diffusé. Découvrez où en est l'affaire de l'ancien champion des "12 coups de midi".

Chargement...
Chargement...

Annonces