L'avocat de Chantal Goya commente le procès : "Mes clients sont très affectés"

Chantal Goya et son mari, Jean-Jacques Debout, se retrouvent dans une affaire d'escroquerie au Crédit Municipal de Bordeaux. Le 4 décembre 2019, l’avocat du couple a démenti la poursuite judiciaire à l’encontre du couple.

En 2007, la chanteuse et son époux, Jean-Jacques Debout, ont été condamnés pour fraude fiscale.

Selon les révélations du journal Sud Ouest, le couple est de nouveau trempé dans une affaire, cette fois-ci ils ont été soupçonnés d'escroquerie suite à des prêts au Crédit Municipal de Bordeaux (CMB).

DE NOUVEAU AU CŒUR D’UNE AFFAIRE

En avril 2018, l’interprète de “Bécassine” et son mari ont reçu un prêt d’une somme de 2,2 millions d’euros  à l’ancien Mont-de-Piété qui porte le surnom “la banque des pauvres”.

Ils ont obtenu cette somme conséquente malgré qu’ils sont affichés au registre central des chèques. 

Le CMB se serait référé uniquement sur les droits d'auteurs Sacem du couple en 2016 sans tenir compte que les deux artistes sont surendettés.

Une pratique illégale qui n’est pas passée inaperçu auprès de l'Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).

Le “gendarme de la banque” a parlé de leur expertise professionnelle :

“Comment le CMB s'est assuré que les revenus du client Sacem couvriront les charges d'emprunt mensuelles dans la mesure où les revenus disponibles figurant dans le dossier datent de 2016 ? […] Sur quelle base le CMB a projeté le remboursement du capital, compte tenu des dettes élevées ?”

Le 30 novembre 2019, le quotidien du Sud Ouest a dévoilé que la chanteuse et son époux, Jean-Jacques Debout étaient trempés dans une enquête préliminaire pour tentative d’escroquerie.

LA DÉMENTIE DE L’AVOCAT DU COUPLE

Le 4 novembre 2019, lors d’une conversation téléphonique, l'avocat, Xavier Bellilchi-Bartoli, de Chantal Goya et Jean-Jacques Debout a démenti cette information au journal du Parisien :

“Oui, ce prêt existe. Mais Chantal Goya et son mari ne sont pas au cœur d'une enquête judiciaire. Il n'y a aucune enquête ouverte par le parquet les concernant. S'il y a enquête, elle concerne le Crédit Municipal de Bordeaux.”

Ensuite, l’avocat des deux artistes a affirmé :

“Mes clients sont très affectés car ils lisent des mensonges, Ils sont les victimes collatérales d'une enquête qui ne les concerne pas. Je pense intenter une action en diffamation.”

UNE VISITE EN PRISON 

Le 13 septembre 2019, le maire de Levallois-Perret, Patrick Balkany, a encouru une peine de quatre ans de prison ferme. Le 17 septembre 2019, son épouse, Isabelle Balkany, s’est rendue à la prison où son mari a été incarcéré.

Les postes connexes
GettyImages
Musique Oct 06, 2019
La vie de famille de Chantal Goya dévoilée dans un documentaire dédiée à la chanteuse
twitter.com/voici
Hallyday Sep 29, 2019
Chantal Goya se souvient d’un moment intime de son amitié avec Johnny Hallyday
twitter.com/voici
Musique Oct 21, 2019
Jean-Paul et Clarisse Debout : enfants de Chantal Goya qui lui ont donné 4 petits-enfants
GettyImages // twitter.com/TPMP
TV Oct 29, 2019
Chantal Goya accuse Patrick Sabatier d’avoir engagé une fausse téléspectatrice en 1985