Mort de Pierre-Emmanuel Bockel au Mali : sa femme enceinte demande un mariage posthume

Dans le numéro du 12 décembre 2019 de Gala, Camille Lahillonne a procédé à une demande de mariage posthume avec son défunt compagnon.

Le départ du lieutenant Pierre-Emmanuel Bockel le 25 novembre 2019, lors d’une collision d’hélicoptères au Mali, a laissé ses parents dans une profonde tristesse et plus particulièrement sa compagne qui est enceinte du défunt.

CAMILLE LAHILLONNE ATTEND UN ENFANT DU DÉFUNT MILITAIRE

Pour rappel, Pierre-Emmanuel Bockel était le fils du sénateur Jean-Marie Bockel. Le père a rendu un hommage émouvant sur BFM TV quand son fils bien-aimé s’est éteint à l’âge de 28 ans. Il a annoncé, par la même occasion, que la compagne de son regretté fils était enceinte.

Jean-Marie Bockel a prononcé que le lieutenant Jimmy-Emmanuel Bockel était “un fils merveilleux et un soldat engagé”. À cet instant, le sénateur a informé que la compagne de son fils “avait une fiancée, qui attend un bébé de lui".

Dans le magazine Paris-Match, Camille Lahillonne a confirmé sa grossesse.

"Je suis enceinte de cinq mois et le jour où Pierre est mort, j'avais rendez-vous chez le médecin pour ma deuxième échographie. Je devais mettre la photo dans le colis que je lui préparais pour Noël. C'était ma surprise. Pour qu'il puisse découvrir notre premier enfant",

a informé la future mère dans le Paris Match, le 04 décembre 2019.

CAMILLE LAHILLONNE À LA PROCÉDURE DE MARIAGE POSTHUME

Camille éprouve un amour si profond pour son défunt compagnon et elle l’a encore souligné dans les colonnes de Paris Match en disant qu’elle ne trouverait jamais les mots justes pour dire à quel point il était merveilleux. Ainsi, la future maman décrit son regretté fiancé comme "discret, pudique et humble".

Le 27 novembre 2019, Jean-Marie Bockel a eu une conversation téléphonique avec Emmanuel Macron. Il a saisi cette occasion pour lui demander une faveur telle que son fils et sa fiancée pourraient se marier à titre posthume. 

À Bordeaux, la femme enceinte déclare être bien entourée par sa famille et ses amis. Camille Lahillonne a le soutien total de la  famille Bockel. Elle a également raconté à Paris Match que leur mariage était prévu le mois d’août 2020.

"L'Elysée s'est d'ores et déjà montré favorable. Le président de la République est le seul à pouvoir autoriser, par décret, et en cas de "motifs graves", la célébration de ce type de mariage lorsqu'une "réunion suffisante de faits établit sans équivoque son consentement", selon l'article 171 du Code civil",

peut-on voir sur le site internet de Purepeople à la date du 12 décembre 2019.

CONNEXION ENTRE PÈRE ET FILS

Si le père de Pierre Bockel souffre de la mort de son fils lieutenant, un cas pareil s’est produit antérieurement.

Justin, âgé de 9 mois, a perdu son père lieutenant Jonathan Rozier mort dans une mission en Irak en 2003. L’enfant honore tout ce qui appartient à son défunt papa et en 2018, Justin veut avoir la voiture de son père.

Les postes connexes
Twitter/le_Parisien
Actu France Nov 27, 2019
Mali : le fils de Jean-Marie Bockel, tué dans le crash d’hélicoptère, allait être papa
twitter.com/BFMTV
Actu France Dec 02, 2019
La petite amie de Pierre Bockel, soldat décédé au Mali, témoigne : "Il aimait la paix"
Twitter/purepeople
Actu France Nov 27, 2019
Jean-Marie Bockel rend hommage à son fils décédé : "C'était un fils merveilleux"
twitter.com/closerfr
People Nov 26, 2019
Jean-Marie Bockel en deuil : son fils fait partie des 13 soldats morts au Mali