logo
  twitter.com/benoit_donckele
La source: twitter.com/benoit_donckele

Jacques Mesrine : la vie des enfants du célèbre criminel aujourd'hui

Liana Ratsiorimanana
30 déc. 2019
13:25
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Jacques Mesrine a été tué lors d’une fusillade qui s’est déroulée le 02 novembre 1979. Il a été connu comme étant le criminel le plus dangereux de tout Paris à l’époque. Mais il a été aussi, avant tout, un père de famille. Découvrez qui sont ses enfants.

Annonces

C’est durant le fameux après-midi du 02 novembre que Jacques a rendu l'âme. Son corps a été criblé de balles qui lui ont été fatales, lui et sa femme. La police a été l'auteur de l’intervention. Un meurtrier est parti certes, mais un père a aussi laissé derrière lui ses enfants.

QUI EST JACQUES MESRINE ?

Il a le titre de “l'ennemi public numéro un” de toute la France. La mort tragique de Jacques Mesrine s’est déroulée il y a 40 ans.

Annonces

De son vrai nom Jacques René Mesrine, “l'ennemi public numéro un” de toute la France, a été appelé sous les noms de “l’homme aux mille visages” ou encore “le Robin des bois français”. Il a été célèbre pour ses nombreux braquages. Mesrine a été, depuis de son jeune âge, un enfant qui n’aimait pas l’école.

Pourtant, ses parents se sont investis dans sa scolarité et il a été élève dans le collège libre de Juilly. Peu de temps après, il a été renvoyé de l’établissement pour avoir agressé le proviseur.

Cependant, il a été marié durant un an avec Lydia de Souza, une étudiante. Il a aussi fait partie des rangs du militaire. L’expérience qu’il a vécue en tant que militaire l’a aidé à bien se tenir. Il a même reçu un certificat de bonne conduite en 1959.

Annonces
Annonces

Jacques Mesrine s’est marié avec une femme nommée Maria de la Soledad. Ensemble, ils ont eu trois enfants nommés Bruno, Sabrina et Boris. Le gouffre qu’il a vécu a commencé à partir du moment où il a divorcé de sa femme.

Après ses nombreux braquages, ses nombreuses incarcérations, Jacques Mesrine a été malheureusement abattu le 02 novembre 1979, au volant de sa voiture. Avec lui, il y avait aussi sa compagne Sylvia Jeanjacquot. Cette dernière par contre n’est pas décédée mais juste blessée. La nouvelle de la mort de “l'ennemi public numéro 1” a été très répandue que ce soit par l’intermédiaire des médias ou que par les témoins oculaires.

Maurice Bouvier, l’inspecteur en charge de l’opération a avoué :

Annonces

“Nous savions que Mesrine était armé, qu'il possédait notamment deux grenades défensives et nous ne pouvions pas prendre le risque de le laisser tirer sur la foule ou sur nous, c'est pourquoi nous avons ouvert le feu les premiers”.

Annonces

LES ENFANTS DE JACQUES MESRINE

Mesrine a laissé Sabrina, Bruno et Boris seuls. La mort de leur père a touché chacun d’eux.

Bruno a entendu la nouvelle tout juste sortie du cimetière. En effet, il a été en compagnie de sa grand-mère pour poser des fleurs sur la tombe de son grand-père. Bruno a été dans le service militaire lui aussi comme son père. Depuis le jour où Jacques, son père a rendu l'âme, sa vie a changé, tout comme celle de Sabrina et de Boris.

Le frère de Sabrina et Boris a fini ensuite par se mettre en couple avec une créole. Sa vie a ensuite pris un autre détour, car il est devenu pilote et illusionniste.

Annonces
Annonces

“n°1 de la magie en France" ? "Dans la famille, on est tous des numéros un”,

a-t-il avoué.

Sabrina, quant à elle, a été bouleversée par le décès de son père Jacques. Elle a réagi d’une autre manière et a essayé de venger la mort de son père. Étant donné que son défunt père a été abattu, elle a voulu porter plainte à l'encontre de ce terrible acte. Elle s'est même consacrée une trentaine d'années de sa vie à réclamer la justice.

Boris, quant à lui a connu la nouvelle par l'intermédiaire de la télévision. En effet, il regardait un dessin animé à la télé lorsque brusquement, la fusillade est passée aux infos.

Annonces

“je réalise alors que je ne le connaîtrai jamais mon père. Je n'aurai jamais les réponses à mes questions. Je ne saurai jamais s'il m'aimait”,

le propos qu’il a tenu.

L'ÉVASION D’UN CRIMINEL NOMMÉ FAID

Le décès de Jacques Mesrine a été rendu très populaire. Il était tellement célèbre qu'il a même été adaptée au cinéma. “L'ennemi public numéro un” a laissé ses enfants et sa famille à sa mort. D’un côté, son décès a été tragique pour toute sa famille a priori ses enfants, mais d’un autre côté, le criminel tant poursuivi a finalement été abattu.

En parlant de criminel, les détails concernant l’évasion de Rédoine Faïd surnommé l'écrivain a été révélés.

Annonces
Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Jean-Jacques Goldman a "ignoré" le fils de Sirima qui a "cherché à le joindre" 30 ans après le meurtre de la chanteuse

28 janvier 2022

Jacques Martin, "monstre", qui "n'avait pas le temps" - après les propos de sa fille et de son ex, son fils aîné éclaircit sa face cachée

05 mai 2022

Jacques Villeret, dont la famille avait refusé l'héritage : son fils qui "a encore du mal" parle de son père

27 janvier 2022

Françoise Fabian s'est retrouvée seule avec un bébé après le décès de son mari endetté : "Ma fille a abîmé l'amour que j'avais pour elle''

17 mai 2022