Célébrités

08 mars 2020

Jeanne Moreau : ses déclarations sur la mort quelques années avant son décès à 89 ans

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Jeanne Moreau est une icône du cinéma français, elle est née le 23 janvier 1928. Elle nous a quittés le 31 juillet 2017 à l’âge de 89 ans. Bien avant sa disparition, la comédienne a évoqué sa vision de la mort.

Jeanne Moreau est une figure incontournable du cinéma français. Elle a été de nombreuse fois césarisé lors de sa carrière. Mais en dehors de sa carrière d’actrice, elle était également une chanteuse et une réalisatrice.

“La mort est là à partir du moment où on vient au monde”

Jeanne Moreau n’est plus parmi nous, mais ses œuvres restent. La comédienne a toujours parlé de la mort avec une grande liberté. Force est de constater que ce n’était pas une chose qu’elle craignait. 

Chargement...
Chargement...

Annonces

“La mort est là à partir du moment où on vient au monde. On s’achemine directement. C’est pas un but. Ce serait peut-être le comble de l’équilibre… et de l’accepter avec une grande sérénité”,

Chargement...

Annonces

expliquait-elle à 42 ans, dans l’émission 24 heures sur France 2.

“Je préfère exploser que mourir tranquillement”

Chargement...

Annonces

La mort, est aussi un sujet que l’on entendait souvent dans ses chansons. Si elle démystifie sa propre disparition, c’était surtout parce qu’elle a envie de vivre.

Chargement...

Annonces

“Je considère ça comme une explosion. Je préfère exploser que mourir tranquillement. Je ne la redoute pas. Ça ne me donne pas d’angoisses, mais c’est un rêve brusque total. Cette disparition de l’enveloppe corporelle me paraît insupportable”,

disait Jeanne Moreau.

Chargement...

Annonces

“Monter jusqu’à disparaître”

Cet état d'esprit est aussi le résultat d’une grande solitude. Il est vrai, que malgré sa célébrité ainsi que l’amour de son public, Jeanne Moreau avait vécu de terribles moments de dépressions.

“Je vais vers la mort. Quand on aime la littérature, les livres et les grands poètes, même les plus cyniques, il y a quelque chose qui vous tire par le haut. Comme une spirale, l’échelle de Jacob. Monter jusqu’à disparaître”,

confiait-elle auprès de Madame Figaro.

Chargement...
Chargement...

Annonces