Célébrités

14 mars 2020

Isabelle Huppert fait de rares confidences sur ses enfants

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Annonces

La célèbre actrice et comédienne française s’est déclarée émerveillée par ses trois adorables enfants avec qui elle est très liée par nature et par profession. Ce qui est important pour elle, c’est de les savoir heureux.

Isabelle Huppert l’actrice glorifiée pour son rôle dans "Elle", de Paul Verhoeven, a toujours gardé discrète sa vie de famille. Mais lors d’une interview à Gala, la comédienne aux multiples facettes déclare qu’elle est émerveillée par ses enfants.

Annonces

ISABELLE ENTRETIENT UN LIEN TRÈS FORT AVEC SES ENFANTS

Pour l’héroïne de la douce comédie dramatique "La Ritournelle", les enfants, c’est l’aventure d’une vie car elle porte un regard émerveillé sur ses trois enfants, notamment, Lolita, Lorenzo et Angelo. Malgré qu’ils soient devenus grands, l’actrice continue à les regarder comme depuis le début.

SON BUT EST DE LES VOIR HEUREUX

Sa vraie satisfaction face à ses rejetons, c’est de les savoir heureux sur tous les chemins de la vie. Et surtout que le lien qui l’unit à ses trois enfants a fait que ces derniers aient un penchant vers le 7ème art comme elle. Leurs prénoms ont été choisis pour rendre hommage à certaines figures de la musique et la littérature.

Annonces

LOLITA NÉE EN 1983 EST SA PARTENAIRE DE CAMÉRA

Prénommée en hommage à l’héroïne du roman Nabokov, Lolita fait ses premiers pas à côté de sa mère dans "Une affaire de femmes". Ensuite, en 2000, dans "Copacabana" réalisé par Marc Fitoussi. Avec sa comédienne de mère, elles ont joué un duo de caractères opposés.

Annonces

Celle qui continue à appeler sa partenaire de caméra "maman" lors des tournages, a encore joué avec Isabelle Huppert dans "Barrage". Elle joue dans ce film, le rôle d’une génitrice qui a abdiqué ses responsabilités de mère, laissant sa mère élever son enfant.

Il faut noter que le ton de ce film n’est pas comique et les rôles sont inversés car Lolita n’incarne pas cette mère. Elle est maman de Gabriel de 4 ans dont elle s’en occupe bien.

LORENZO, NÉ EN 1988 EST CINÉPHILE

Il reçoit son prénom pour honorer Lorenzo Da Ponte, librettiste de Mozart. Il s’est essayé dans la comédie avec de petits rôles. Puis, il a joué dans "L'Antiquaire" de François Margolin avant de devenir le programmateur du cinéma parisien d’art et d’essai "Le Christine 21".

Annonces

Annonces

Sur passion sur le cinéma, il avait révélé que ses parents et lui, en reprenant la gestion de la salle de cinéma mythique "le Desperados", de Jean-Pierre Mocky, c’était par amour de l’art plutôt que par amour de profit car ils aiment avant tout les films.

ANGELO NÉ EN 1997 EST AUSSI DANS LE COULOIR DU CINÉMA

Le fils cadet détient son prénom pour saluer Angelo de "Hussard sur le toit", de Jean Giono. Bien que majeur, sa mère qui le considère "pas encore complètement comme un adulte". Lui qui fait les études de cinéma aux études confirme qu’il est bien fils de ses parents.

ISABELLE ET RONALD N’ONT PAS INFLUENCÉ LEURS ENFANTS

Annonces

À ce sujet, sa mère dit qu’elle n’a pas de réponse car elle ne sait pas comment on influence les enfants. Elle ne reconnaît pas les avoir poussés. Pour elle quelque chose a dû couler comme un fluide inconscient et invisible car le cinéma est au cœur de sa vie. C’est comme une maison et ces enfants ont habité cette maison.

Annonces

Cette maison c’est aussi celle de son mari le réalisateur Ronald Chammah, d’origine libanaise. Distributeur de clas­siques de l'âge d'or du cinéma italien et de films indé­pen­dants et expé­ri­men­taux améri­cains des années 1950 à 1970.

Isabelle a rencontré Ronald en 1980 sur le tournage d’un film après avoir quitté Daniel Toscan du Plantier, avec qui elle a eu une liaison depuis les années 1970.

QUI EST VRAIMENT RONALD, LE MARI D’ISABELLE HUPPERT

Ronald assiste au Cinéma 'Les Fauvettes' le 5 novembre 2015 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Un peu mystérieux est l’homme qui partage depuis une quarantaine d’années la vie de l’actrice. Mais malgré le silence d'Isabelle Huppert sur son mari, elle a fini par se lâcher dans le magazine "Vanity Fair".

Annonces