Armentières : des voitures de personnels médicaux luttant contre le covid-19 endommagées

Le personnel médical Français vit à nouveau une situation difficile. En effet, l’établissement sanitaire en première ligne de combat contre le COVID-19, a subi un sabotage d’un de leurs moyens logistiques, leur permettant pourtant d’optimiser l’éradication de la pandémie.

Chez AmoMama, nous faisons de notre mieux pour vous donner les dernières nouvelles concernant la pandémie du COVID-19, mais la situation est néanmoins en constante évolution. Nous encourageons les lecteurs à se référer aux mises à jour en ligne du Ministère des Solidarités et de la Santé en France, de l’OMS ou des départements de santé locaux pour rester informés. Prenez soin de vous !

Les faits se sont déroulés le samedi 28 mars 2020 dans les rues Lebleu et d’Erquinghem à Armentières. Une trentaine de véhicules ont été dégradés, dont une dizaine à l'usage du personnel soignant et trois  de l’établissement de santé.

LE PERSONNEL MÉDICAL EST DÉSEMPARÉ

C’est avec une grande consternation que Christian Burgi, l’administrateur provisoire du centre hospitalier d’Armentières (CHA) a été tenue informé de cette situation malheureuse par le médecin réanimateur de cet établissement hospitalier, alors qu’il sortait de garde ce jour-là.

En effet, le médecin réanimateur, sidéré, explique qu’au sortir de sa nuit de garde, il a été confronté à cette situation, qu'il naurait jamais imaginée voir sur son lieu de service. Ce dernier a retrouvé les pneus de son véhicule crevés sur le parking de l’établissement hospitalier.

Cette situation lamentable laisse la police en charge de cette affaire sans voix. Les hommes de loi, ne parviennent pas à trouver un qualificatif adéquat à cet acte malveillant envers le personnel médical, alors qu’ils sont pourtant mobilisés pour sauver des vies au détriment des leurs.

LE MANQUE DE CIVISME

L’acte prémédité par le ou les vandale (s) s’est déroulé le samedi 28 mars 2020. Alors que, 29 véhicules du personnel de santé étaient garés sur le parking de l’établissement hospitalier et dans les rues adjacentes, ils ont subi une dégradation totale.

Toutefois, alertés par un soignant pour les signaler les faits, les forces de l’ordre ont constaté sur place, 37 pneus crevés en tout dont ceux de trois véhicules de transport médical appartenant à l’hôpital.

Malgré les enquêtes ouvertes afin d'élucider cette affaire, personne n’a encore été interpellé pour le moment, au grand désarroi du personnel de santé qui n’hésite pas à faire entendre sa colère.

En outre, les policiers s’attèlent à mettre la main sur le ou les vandale (s) en exploitant par exemple les images de vidéosurveillance qui existent, mais aussi en lançant un appel à témoins afin de retrouver le ou les auteurs des faits.

Cet acte illégitime vient à coup sûr plomber l’état d’esprit du personnel soignant, car il ne comprend pas la motivation de cet acharnement. Le personnel soignant s'est pourtant mobilisé pour venir en aide aux personnes atteintes du Covid-19, au dépens de leur propre vie.

LE SOUTIEN TOTAL ENVERS LE PERSONNEL SOIGNANT

Face à la crise sanitaire causée par le Covid-19, le personnel de santé s’est mobilisé pour parvenir à surmonter cette étape difficile. Alors pour atteindre cet exploit d’éradiquer définitivement cette maladie, une solidarité inouïe s’est créée entre les soignants.

Les postes connexes
Getty Images
Santé Mar 27, 2020
Covid-19 : Vanessa Paradis et Samuel Benchetrit chantent pour les médecins (Vidéo)
Twitter/fbleuchampagne
Actu France Mar 26, 2020
Reims : au moins 44 soignants infectés par le covid-19, l'hôpital déclenche le plan blanc
shutterstock
Santé Mar 23, 2020
Le nombre de décès parmi les médecins français traitant des patients du covid-19 passe à 3
Shutterstock
Actu France Mar 22, 2020
Le 1er médecin français traitant des patients du covid-19 est mort : hommage de son fils