Brigitte Macron récolte des fonds : les journées de la Première dame durant le confinement

Même en étant confinée, Brigitte Macron continue à tenir ses engagements. La première dame s'investit à fond dans la fondation Hôpitaux en récoltant des donations. 

Dans cette crise sanitaire sans précédent, chacun essaye de contribuer à sa manière pour de se sortir de ce fléau. Aussi bien les citoyens lambdas que les personnalités, tous ils aident à la lutte contre le coronavirus à travers des donations ou des soutiens de toutes sortes.

Comme il fallait s’en douter, il en va de même pour Brigitte Macron qui se charge des donations pour les hôpitaux de Paris.

Brigitte Trogneux, épouse d'Emmanuel Macron, le 17 avril 2017 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Brigitte Trogneux, épouse d'Emmanuel Macron, le 17 avril 2017 à Paris, France. | Photo : Getty Images

UNE FEMME ENGAGÉE

Si en temps normal, une première dame fait surtout des missions de représentation, Brigitte Macron a plus d’un tour dans son sac, comme le précise Paris Match dans son édition sortie en kiosque, le jeudi 30 avril 2020.

L'épouse d'Emmanuelle Macron tient à coeur d'aider son mari à sa manière dans cette crise sanitaire. Ainsi, elle s’investit à fond dans le caritatif afin d’apporter les capitaux nécessaires aux hôpitaux, qui en ont plus que jamais besoin en ces périodes de confinement.

Brigitte Trogneux arrive au Palais présidentiel de l'Élysée le 14 mai 2017 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Brigitte Trogneux arrive au Palais présidentiel de l'Élysée le 14 mai 2017 à Paris, France. | Photo : Getty Images

S’il est vrai qu’en sa qualité de première dame, elle s’était déjà engagée dans l'humanitaire, elle s’y investit davantage depuis que la France est en proie à la pandémie du coronavirus.

Il faut dire qu’avec sa position, elle est en mesure d’apporter son soutien. Elle est d’ailleurs présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France. 

Brigitte Macron, à la salle de concert philharmonique d'Elbphilharmonie le premier jour du sommet économique du G20 le 7 juillet 2017 à Hambourg, en Allemagne. | Photo : Getty Images

Brigitte Macron, à la salle de concert philharmonique d'Elbphilharmonie le premier jour du sommet économique du G20 le 7 juillet 2017 à Hambourg, en Allemagne. | Photo : Getty Images

Loin d’être une ingrate, elle prend le temps de remercier ses donateurs

“La Première dame passe ses journées au téléphone depuis son bureau, récoltant des fonds et remerciant les donateurs”,

a révélé Paris Match.

LA PREMIÈRE DAME, TRÈS IMPLIQUÉE

Prenant son rôle très à coeur, Brigitte Macron a même transformé le palais en PC de crise. De plus, le couloir est pratiquement désert, ils n‘ont gardé que le strict nécessaire, la plupart des employés sont confinés chez eux.

Brigitte Macron à l'Elysée le 23 juin 2017 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Brigitte Macron à l'Elysée le 23 juin 2017 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Son implication est telle qu’elle s’est longtemps passée de ses chaussures préférées, autrement dit, les talents hauts. Ceci dit, elle les a ressorties pour recevoir les journalistes de Paris Match à l'Elysée.

SA RÉPONSE AUX RUMEURS

Dans cette interview accordée à Paris Match, la première dame s’est livrée comme jamais. De plus, elle ne s’est pas seulement attardée sur les donations.

Elle a aussi tenu à éclaircir les nombreuses rumeurs qui circulent à son sujet et particulièrement la rumeur sur un éventuellement traitement de sa fille par Didier Raoult.

La Première dame Brigitte Macron | Photo : Getty Images.

La Première dame Brigitte Macron | Photo : Getty Images.

Les postes connexes
Getty Images
Macron Apr 30, 2020
Brigitte Macron parle de ses plans avec ses enfants après le confinement
shutterstock
Macron Apr 30, 2020
Brigitte Macron répond aux critiques "injustes" après sa promenade dans Paris
GettyImages
Macron Mar 25, 2020
Brigitte Macron : confinée, mais toujours en contact avec ses enfants et petits-enfants
Getty images
Actu France Apr 30, 2020
Brigitte et Emmanuel Macron non testés au COVID-19 car ils n’avaient pas de symptômes