L'épouse d'Éric Loupiac, médecin décédé du Covid-19, témoigne : "Notre vie est détruite"

La femme du docteur, décédé des suites de coronavirus en fin avril 2020, a témoigné auprès de France Info, au sujet de la négligence médicale qui a causé la mort d’Éric Loupiac.

En colère, la famille d’Éric Loupiac, le médecin qui a perdu la vie à l’âge de 60 ans du covid-19 a fait part de sa peine. L’épouse de la victime a confessé à France Info, son désir de porter plainte le mardi 5 mai 2020.

La compagne d’Éric Loupiac est dévastée suite au décès de son mari, au point où elle en veut au gouvernement Français qu’elle accuse de négligence médicale. Son époux travaillait dans l’hôpital de Lons-le-Saunier dans le Jura.

"Notre vie est pratiquement détruite"

L’action en justice de la femme éplorée concerne Olivier Véran le ministre de la Santé, l’ancienne ministre Agnès Buzyn, l’Agence régionale de santé de Bourgogne-France-Comté et le directeur de l’hôpital où son mari exerçait.

Il s’agit du 10ème cas de décès de médecin rendu publique dans l’Hexagone depuis que la crise sanitaire du coronavirus a commencé.

"C’est de la tristesse et de la colère, notre vie est pratiquement détruite. Pour mes enfants, c’est horrible et pour moi aussi",

a exprimé Claire, l’épouse de l’urgentiste qui est mort en fin avril 2020.

La veuve éplorée est certaine que son mari est mort à cause de la négligence médicale et du manque de protection.

En effet, le 8 mars 2020, Éric Loupiac avait révélé à sa femme qu’il travaillait dans des conditions précaires, au risque d’être contaminée par le covid-19.

"Je ne voulais pas qu’il parte, mais je n’avais pas les moyens de l’en empêcher",

a expliqué Claire Loupiac auprès de France Info.

La pénurie de masques et la légèreté des procédures de protections ont, selon elle, entraîné le décès de son compagnon et des autres médecins qui luttent en première ligne.

En portant plainte, la veuve d’Éric Loupiac espère confronter le gouvernement, qu’elle considère comme coupable, à sa responsabilité.

"Des erreurs ont été faites. Et leurs conséquences sont énormes, et dramatiques",

a-t-elle ajouté, visiblement révoltée.

Actuellement, le directeur de l’hôpital de Lons-le-Saunier assure que le nombre de soignants de son établissement testés positifs est inférieur à la moyenne en France.

Claire Loupiac a prévu de porter plainte dans la semaine du 5 mai 2020. 

LE PREMIER MÉDECIN MORT DU CORONAVIRUS

Jean-Jacques Razafindranazy, âgé de 68 ans, est la première victime du covid-19 parmi les médecins Français. L'urgentiste exerçait au centre hospitalier de Compiègne dans l’Oise. Il est mort le samedi 21 mars 2020, au CHU de Lille. 

Des ambulanciers paramédicaux ouvrent une ambulance avec un patient Coronavirus COVID-19 aux urgences de l'hôpital de Cotugno. | Photo : Getty Images.

Des ambulanciers paramédicaux ouvrent une ambulance avec un patient Coronavirus COVID-19 aux urgences de l'hôpital de Cotugno. | Photo : Getty Images.

ⓘ Chez AmoMama, nous faisons de notre mieux pour vous donner les dernières nouvelles concernant la pandémie COVID-19, mais la situation est en constante évolution. Nous encourageons les lecteurs à se référer aux mises à jour en ligne du Ministère des Solidarités et de la Santé, de l'OMS ou des départements de santé locaux pour rester informés. Prenez soin de vous !

Les postes connexes
Shutterstock
Actu France Mar 22, 2020
Le 1er médecin français traitant des patients du covid-19 est mort : hommage de son fils
shutterstock
Santé Mar 23, 2020
Le nombre de décès parmi les médecins français traitant des patients du covid-19 passe à 3
twitter.com/womensmarch
International Apr 29, 2020
Lorna Breen, une "héroïne" de la lutte contre le coronavirus, s’est ôté la vie
Shutterstock.com
Santé Mar 27, 2020
Julie, 16 ans, morte du Covid-19 : les experts de BFMTV qualifient le cas d'"exceptionnel"