Célébrités

24 mai 2020

Jackie Berroyer parle des “bénéfices” de son cancer : “Ayez un petit cancer”

Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail
Chargement...

Annonces

Si au moment où il a écrit son livre “Mon cancer, ma jaguar”, il ne souffrait pas encore d’un cancer et n’avait pas non plus une jaguar, désormais, il a l’un des deux. En effet, Jackie Berroyer a un cancer. Toutefois, prenant la vie du bon côté, il a trouvé des “bénéfices” à la maladie.

En 2017, Jackie Berroyer a été l'invité sur l'émission radio "Tout et son contraire" de France Info. Celui qui est très connu sur Canal+, en tant qu'écrivain était présent pour parler de son œuvre "Parlons peu parlons de moi" et également revenu sur sa vie. 

SON PARCOURS

Née à Reims, Jackie Berroyer a grandi dans un environnement modeste, d'un père maçon et d'une mère femme au foyer. Avant de devenir célèbre, il a débuté comme étant un dessinateur industriel à ses 25 ans, puis critique rock dans plusieurs journaux.

Chargement...
Chargement...

Annonces

C'est peu après l'année 1970 que Jackie Berroyer s'est intéressé sur l'écriture. En 1992, il a publié "La Femme de Berroyer est plus belle que toi, connasse".

Chargement...

Annonces

L'œuvre en question l'a conduit à travailler dans des films puisque son texte a été reconnu comme particulier et riche en dialogues, des atouts nécessaires dans la réalisation d'un film. C'est de cette manière qu'il s'est ensuite tourné vers le métier d'acteur et de scénariste. 

Chargement...

Annonces

“Ayez un petit cancer”

Parmi les livres que Jackie Berroyer a écrit figure "Mon cancer, mon jaguar", paru en 2000. il est toutefois à noter que dans le récit, l'écrivain n’a mentionné ni cancer, encore moins la jaguar.

Mais s’il n’a toujours pas une jaguar, le chroniqueur n'a toutefois pas été épargné par le cancer. Bien que cette maladie maladie mortelle conduit souvent les gens dans une dépression, Jackie, lui, se focalise sur les bons côtés de la chose. 

Chargement...

Annonces

Il a même avoué qu’avoir un cancer lui a été bénéfique sur au moins un point. En effet, grâce au sien, il a pu maigrir, sans faire de sport, ni un quelconque régime draconien.

"J’avais grossi, j'avais un bide énorme, j’aurai jamais eu la discipline de le perdre. Je vous assure c’est très sympa.”,

Chargement...

Annonces

Le septuagénaire a même, l’air sérieux, invité d’autres à en avoir un :

“Ayez un petit cancer, il y a des bénéfices."

UN ÉCRIVAIN DÉCÉDÉ

Auteur de plusieurs livres, Jackie Berroyer a été plus remarqué par son style littéraire que par le fait de trouver des points positifs à son cancer. En parlant d’écrivain, l’auteur de “Vieux qui lisait des romans d'amour” est décédé. Découvrez plus d’informations sur sa mort.

Chargement...
Chargement...

Annonces