Bernard Tapie suit un traitement interdit en France pour son cancer : “Je suis un cobaye”

Le journaliste Olivier Mazerolle a été invité sur le plateau de LCI le 29 mai 2020. Après avoir évoqué son traitement à base de chloroquine, il fait un parallèle avec le cancer de Bernard Tapie, notamment la thérapie qu’il suit en Belgique.

Bernard Tapie, a souffert d’un cancer de l’estomac en 2017. Après avoir reçu des soins et une intervention chirurgicale en 2018, il a annoncé être atteint d’un double cancer, de l’œsophage et de l’estomac.

Le sujet a été évoqué par le journaliste Olivier Mazerolle sur le plateau de LCI, le 29 mai 2020. En comparant son expérience avec celui de Bernard Tapie, il a raconté que l’homme d’affaires suit un traitement expérimental en Belgique.

L'homme d'affaires Bernard Tapie assiste à la cérémonie de remise des insignes d'Officier de la Légion d'honneur à Claude Lelouch au "Club 13" le 13 février 2019 à Paris. | Photo : Getty Images

L'homme d'affaires Bernard Tapie assiste à la cérémonie de remise des insignes d'Officier de la Légion d'honneur à Claude Lelouch au "Club 13" le 13 février 2019 à Paris. | Photo : Getty Images

OLIVIER MAZEROLLE, INFECTÉ PAR LE CORONAVIRUS

Durant la propagation du Coronavirus, le journaliste Olivier Mazerolle a été atteint parmi tant d’autres personnes. Lors de son entrevue sur la chaîne LCI, il a accepté de se livrer sur l’expérience qu’il a vécue.

Il a alors affirmé avoir eu recours à des médicaments à base de chloroquine, tant redoutée, pour se soigner. C’était dans ce sens, une prise de risque pour espérer sauver la vie, qu’il a fini par parler de Bernard Tapie et son double cancer.

Olivier Mazerolle participe à la conférence de presse de RTL au cinéma Elysees Biarritz le 7 septembre 2016 à Paris. | Photo : Getty Images

Olivier Mazerolle participe à la conférence de presse de RTL au cinéma Elysees Biarritz le 7 septembre 2016 à Paris. | Photo : Getty Images

“Bernard Tapie est atteint d’un cancer au dernier degré. Il sait pertinemment que s’il n’est pas traité, il va mourir”,

a rapporté Olivier Mazerolle.

“Je suis un cobaye”

Pour rappel, en 2018, l’homme d’affaires Bernard Tapie a annoncé son combat contre deux cancers. Étant donné que le traitement qu'il suit est interdit en France, c’est en Belgique que l’époux de Dominique Tapie s’est rendu. Le journaliste Olivier Mazerolle a avoué qu’il y va deux fois par mois.

Bernard Tapie assiste à la "Black & White Party" d'Edouard Nahum au VIP Room Theatre le 6 décembre 2016 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Bernard Tapie assiste à la "Black & White Party" d'Edouard Nahum au VIP Room Theatre le 6 décembre 2016 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Cependant, lors du passage de Bernard Tapie sur BFMTV en début d'année 2020, il a fait savoir que le traitement qu’il a suivi a été découvert il y a peu de temps. À en croire ses paroles, il fait office de cobaye pour tester l’efficacité des médicaments.

“Ils ont fini par trouver, il y a à peu près un mois et donc je suis en cours d’expérimentation. C’est-à-dire que je suis un cobaye”,

a-t-il dit.

DES NOUVELLES SUR LA SANTÉ DE BERNARD TAPIE

Un reportage a été consacré en l'honneur de Bernard Tapie le 20 mai 2020 sur BFMTV. L’homme d’affaires a été présent aussi, et c’est même durant l’entrevue qu’il a donné des nouvelles sur sa santé.

Les postes connexes
twitter.com/franceinfo
Célébrités Mar 03, 2020
AFP : Bernard Tapie condamné à payer 438 millions d'euros à ses créanciers
Getty Images
Santé Apr 12, 2020
Covid-19 : Gravement malade, Olivier Mazerolle annonce son rétablissement
GettyImages
Célébrités May 15, 2020
Bernard Tapie endetté : il perd 70 000 euros par jour
Getty Images
Actu France Mar 31, 2020
Sophie Tapie donne des nouvelles de son père Bernard Tapie : "C'est très dur"