Bourvil : La terrible maladie dont l'acteur en est mort à l'âge de 53 ans

Étant un film culte, “Le Mur de l'Atlantique” est régulièrement diffusé à la télévision, comme ce fut le 18 juin 2020 sur France 3. Découvrez ce qui a causé la mort de Bourvil, l’un des protagonistes de ce long métrage.

Certes, il y a des artistes qui partent très tôt mais ils demeurent vivants dans les mémoires à travers l’héritage artistique qu'ils ont laissé. Ce fut notamment le cas de Bourvil. Bien que ce dernier soit décédé depuis plusieurs décennies, il reste très populaire. L’acteur a d’ailleurs longtemps souffert avant de finalement succomber à sa maladie en 1970.

UN CANCER DES OS

“Mur de l'Atlantique” est l’un des derniers films tournés par l’acteur avant son décès. Durant le tournage de ce long métrage, André Raimbourg de son vrai nom était en train d’agoniser.

L'acteur français Bourvil en France en 1964. | Photo : Getty Images

L'acteur français Bourvil en France en 1964. | Photo : Getty Images

Si au départ, le comédien décide de se faire ausculter après une chute de vélo, survenue sur le tournage du film “Les Cracks”, le diagnostic s’avère terrible, puisque les médecins lui détectent la maladie de Kahler, un cancer des os. Détectée en 1967, sa maladie l’a terriblement affaibli durant les trois dernières années de sa vie.

Ceci dit, le comédien a essayé de donner le change face à ses collègues ainsi que lors de ses apparitions en publiques.

Quelques jours précédant sa mort, l'acteur a même essayé de paraître au meilleur de sa forme lors de son passage sur la tour Eiffel lors de l'enregistrement d’une émission en hommage à Jean-Pierre Mocky.

L'acteur français Bourvil à la maison. | Photo : Getty Images

L'acteur français Bourvil à la maison. | Photo : Getty Images

Auprès de France Soir, il avait même déclaré

"Je suis un homme heureux, en bonne santé, lucide. Je n'ai aucun mérite à être un sage. Je n'ai pas de besoins. Plus les années avancent, plus je m'efforce d'apprendre à vivre et à vieillir".

UN COURAGE EXTRAORDINAIRE

Le plus surprenant, c'est que le comédien a continué à travailler alors qu'il était en train d’agoniser. Ceci dit, cela n’a pas été une mince affaire, puisque parallèlement à ses activités d’acteur, il devait subir une chimiothérapie.

Malgré sa force de caractère, il y a tout de même eu un moment où il a flanché. Sur le tournage de “L'Étalon” de Jean-Pierre Mocky, il avait notamment fait un malaise avant de finalement se reprendre.

Bourvil sur le tournage du film "Le mur de l'Atlantique" qui débute en juin 1970 et réalisé par Marcel Camus. | Photo : Getty Images

Bourvil sur le tournage du film "Le mur de l'Atlantique" qui débute en juin 1970 et réalisé par Marcel Camus. | Photo : Getty Images

Cela n’a rien d'étonnant puisque le tournage remonte en 1970. À cette époque, l’acteur était déjà très affaibli par trois ans de chimiothérapie.

Cela dit, le mal dont il souffre ne l'a pas empêché de mener à bien les tournages de “L'Arbre de Noël”, “l’Étalon”, “Le Cercle rouge”, et bien sûr du “Mur de l'Atlantique”, survenus entre 1968 et 1970. Pour calmer sa douleur, il a toutefois utilisé des piqûres de morphines.

Il faut savoir qu’il a tourné l’un des rôles les plus difficiles de sa vie avec “Le Cercle rouge”. Cela peut être considéré comme un grand exploit étant donné l’état de santé précaire dans laquelle il se trouvait.

Face à une telle ténacité, il a suscité l’admiration de ses collègues. Jean-Pierre Melville, le réalisateur de "Le Cercle rouge", avait même déclaré

"Ce que je retiens le plus, c'est son courage extraordinaire, puisqu'il savait qu'il était condamné.”

En coulisse, il lui arrivait cependant de se confier au réalisateur par rapport à sa maladie. Mais en général, il fait comme si de rien n’était en donnant le change face à son entourage.

Malgré son endurance, le comédien a fini par succomber à son cancer, le 23 septembre 1970, à l’âge de 53 ans. Sorti en salle le 14 octobre 1970, “Mur de l'Atlantique” est par conséquent paru trois semaines après sa mort.

D'ailleurs, le regretté comédien a longtemps hésité avant d’accepter de tourner dans ce long métrage. Déjà à un stade avancé, sa maladie le faisait souffrir atrocement.

DÉCOUVREZ SES FILS, DOMINIQUE ET PHILIPPE

Bon nombre d'acteurs se plaignent par rapport à leurs difficultés à concilier leur vie professionnelle et leur vie privée. Ceci dit, Bourvil n’est pas vraiment concerné par ce cas de figure. Père de deux enfants, Dominique et Philippe, il les a toujours soutenus.

Bourvil avec ses fils Philippe et Dominique Raimbourg, en 1959. | Photo : Wikimedia

Bourvil avec ses fils Philippe et Dominique Raimbourg, en 1959. | Photo : Wikimedia

Les postes connexes
Getty images
Célébrités May 03, 2020
Bourvil : retour sur son combat perdu contre la maladie
GettyImages
Parentalité May 30, 2020
Bourvil : découvrez ses deux fils, Dominique et Philippe
Getty Images
Relation May 22, 2020
Bourvil : le moment où il a appris son cancer de la moelle osseuse, la maladie qui l’a tué
Getty Images
Célébrités May 31, 2020
Charles Denner : la vie et la mort brutale de l'acteur de "L'homme qui aimait les femmes"