Un an après la mort de Vincent Lambert, sa mère déclare : "On a supprimé mon fils"

Vincent Lambert est décédé le 11 juillet 2019 au CHU de Reims. Un an après sa mort, sa mère affirme qu’il a été supprimé. Après un accident de voiture en 2008, il avait été plongé dans un état végétatif. La mort de Vincent Lambert est ainsi devenue symbolique quant au débat sur la fin de vie en France.

Huit jours avant afin qu’il décède, Vincent Lambert avait été placé sous sédation profonde et continue. Âgé de 42 ans, l’infirmier ne recevant plus de traitements trouvera la mort. Ses parents attristés ont toujours lutté contre l’arrêt des traitements. La bataille judiciaire continue et sa mère reste convaincu que son fils a été supprimé.

L’affaire Vincent Lambert a été très médiatisée et sa famille déchirée. D’un côté, sa femme Rachel et son neveu François militaient pour mettre fin à l’acharnement thérapeutique. De l’autre côté, ses parents, Viviane et Pierre Lambert, qui luttaient pour prolonger sa vie.

VIVIANE LAMBERT TOUJOURS MARQUÉE PAR LE DÉCÈS DE SON FILS

La bataille médiatique et judiciaire sur l’affaire Vincent Lambert n’est pas prête de prendre fin. Un an après sa mort, sa mère s'est exprimée pour la première fois. L’établissement hospitalier de Reims où il était interné avait arrêté de l’hydrater et de l’alimenter à trois reprises.

Étant dans un état végétatif depuis 2008, les chances que Vincent Lambert se réveille un jour étaient très faibles. Sa mère continue à dénoncé ce qu’elle voit comme un crime. Se confiant à France Info, elle avoue qu’elle est profondément marquée par la disparition de son fils.

Affirmant que sa position n’a pas changé, elle assure que son fils n’était pas en fin de vie et qu’il a été supprimé. La maman de Vincent Lambert, catholique pratiquante, confie ainsi qu’elle est en dépression depuis le décès de son fils et qu’elle en rêve toutes les nuits.

UNE AFFAIRE TOUJOURS D’ACTUALITÉ

Un an après la mort de Vincent Lambert, l’affaire qui porte son nom continue au plan judiciaire. En effet, les parents de l’infirmier avaient interjeté un appel en janvier 2020. Ils poursuivent Dr Sanchez, le médecin de leur fils pour "Non-assistance à personne en danger".

La Cour d’Appel de Reims examinera le recours ainsi intenté le 11 septembre 2020. Il faut noter que le Dr Sanchez n’encourt plus de sanctions pénales pour cette affaire. Néanmoins, il peut encore payer des dommages et intérêts.

UN AN APRÈS LA MORT DE VINCENT LAMBERT : RETOUR SUR SON ACCIDENT ET SON COMBAT

Vincent Lambert nous a quitté le 11 juillet 2019. L'infirmier de 42 ans avait été victime d'un accident mortel qui l'avait laissé dans un état végétatif. Il s'es est suivi un combat de 11 ans et une famille déchirée. Retour sur son accident, son combat et sa mort.

Les postes connexes
Getty Images
Relation Mar 14, 2020
Christophe Lambert : Découvrez les femmes de sa vie
Getty Images
Célébrités Jun 13, 2020
Pierre Benichou : rares révélations sur son lien de parenté avec l'acteur Vincent Lindon
Getty Images
Célébrités Mar 15, 2020
Sophie Marceau : le retour tant attendu après les échecs et les drames familiaux
instagram.com/veryzoo
Célébrités Mar 14, 2020
Sophie Marceau, fière de son fils : après son hospitalisation, Vincent est dans le cinéma