logo
Getty Images
La source: Getty Images

Audrey Fleurot ("Engrenages") : "J'étais laide"

Nkongo Odile Carine
18 juil. 2020
16:20
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Le temps qui passe est capable de tout changer, surtout le physique. C’est cette remarque qu’a faite Audrey Fleurot, au cours d’une interview. La star était revenue sur son physique de jeunesse, et son état d’esprit de l’époque. Zoom sur ses révélations.

Annonces

Audrey Fleurot était invitée pour un échange avec Elle Magazine.

Au cours de sa prestation, la star est revenue sur ses années de jeunesse, et bien sûr son physique. L’actrice partage ainsi avec tout le monde et sans tabou, de ses angoisses de jeunesse. Découvrez les révélations de cette dernière.

Annonces

DES COMPLEXES DE JEUNESSE

Audrey Fleurot est une actrice magnifique, qui a déjà eu la chance d’incarner plusieurs rôles dans plusieurs projets, “Engrenages”. Si elle se présente désormais comme une magnifique femme forte, il faut savoir que les choses n’ont pas toujours été ainsi.

Pendant son interview à Elle Magazine, Audrey révélait qu’elle gardait de mauvais souvenirs de sa période d'adolescence, parce que jeune, elle manquait de confiance en elle.

Annonces

"À 16 ans, j'étais laide. Vraiment laide".

ELLE EST DEVENUE PLUS FORTE

Son mal-être était tel, qu’elle avait souhaité ne rien conserver de cette époque. C’est dans ce sens que la femme de 43 ans affirmait avoir supprimé toutes ses anciennes images de mineurs.

“J'ai détruit toutes mes photos d'avant. J'avais 20 kilos de plus, un appareil dentaire et des coupes de cheveux approximatives”.

Complexée par l’image qu’elle avait d’elle-même, Audrey dit qu’elle s’était souvent faite humilier. Seulement, le temps semble lui avoir souri, car c’est désormais une véritable déesse.

Annonces
Annonces

“Tu ne peux pas savoir combien ça te constitue d'avoir galéré pour se faire accepter”.

L’actrice et maman de Lou termine ainsi son récit en partageant un message fort, qui pourrait être utile à de nombreuses personnes.

“C'est pas la beauté qui compte, c'est l'intelligence”.

Audrey n'a pas toujours vécu des moments faciles. En 2015, cette dernière avait surmonter une térrible dépression post-partum. Retour sur cette épreuve difficile de la vie de cette dernière.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

"Ce n'est pas facile" : Carole Bouquet "n'a pas le choix", et accepte son âge et son rôle de grand-mère, mais évite de son voir à l'écran

03 mai 2022

Un vieil homme riche se déguise en pauvre pour surveiller le personnel de son hôtel cinq étoiles - Histoire du jour

15 mars 2022

"J'étais un drogué, un bon à rien" : Alain-Fabien Delon, rejeté par sa famille, a surmonté sa colère et retrouvé ses proches

22 mars 2022

"Je n'ai pas fait fortune" : Thierry Ardisson qui "gagnait 20 000 euros par mois", a peur de devenir vieux et pauvre

19 février 2022