Transpiration : cinq erreurs à ne pas commettre dans la lutte contre les mauvaises odeurs corporelles

La transpiration excessive suivie d'odeurs désagréables est l'une des choses les plus embarrassantes. Voici donc les cinq erreurs à ne pas commettre pour lutter contre les odeurs corporelles désagréables.

Que faut-il faire pour éviter les auréoles sous les aisselles ainsi que les odeurs corporelles gênantes pendant les périodes de forte chaleur ? Il existe des déodorants, tout comme d'autres conseils. Cette fois-ci, on vous présente les cinq erreurs à ne pas faire pour éviter cette situation très embarrassante.

DITES ADIEU À CERTAINS ALIMENTS POUR LIMITER LA TRANSPIRATION

Avant de commencer la lutte contre la transpiration et les mauvaises odeurs, il faut tout d'abord savoir que la nourriture tient un rôle très important pour notre corps, notamment en ce qui concerne la transpiration.

Une personne qui mouille sa chemise. | Photo : Pixabay

Une personne qui mouille sa chemise. | Photo : Pixabay

En effet, il existe des aliments capables de stimuler la production de sueur en augmentant la température du corps. Cela concerne par exemple l'alcool, de même que la caféine, qui est présente dans le café et le thé. Ces boissons ont un effet stimulant qui augmente la tension artérielle tout en favorisant la transpiration. Ces catégories d'aliments doivent donc être consommées avec modération de manière à prévenir la transpiration.

En outre, de nombreux autres aliments tels que l'ail, l'oignon, le curry sont également susceptibles de provoquer une mauvaise odeur de transpiration. Il faut donc réduire la consommation de produits alimentaires difficiles à digérer, en particulier les sucres et les aliments gras. Certes, ce phénomène peut varier en fonction de chaque individu.

Une femme se gratte la main en transpirant. | Photo : Getty Images

Une femme se gratte la main en transpirant. | Photo : Getty Images

OUBLIEZ VOTRE DÉODORANT CLASSIQUE

L'application directe de déodorant dans le but de se protéger des odeurs nauséabondes et de la transpiration est pour certaines personnes le premier réflexe en cas de chaleur. Mais cela n'a jamais été une bonne chose et pourrait favoriser davantage la transpiration. Il est très important de savoir faire la différence entre un déodorant et un anti-transpirant.

Par conséquent, notez que les déodorants ont pour rôle de masquer l'odeur de la transpiration, en revanche les anti-transpirants permettent de limiter la sécrétion de sueur en raison de la présence de sels d'aluminium, dont la fonction est de bloquer l'ouverture des canaux d'excrétion des glandes sudoripares. Actuellement, la plupart des déodorants associent en effet les deux actions.

Une femme applique un déodorant. | Photo : Getty Images

Une femme applique un déodorant. | Photo : Getty Images

Attention ! Selon de nombreuses études, la concentration de sel d'aluminium dans l’anti-transpirant est susceptible de favoriser le risque de cancer.

ÉVITEZ LES CHAUSSURES FERMÉES

Le port de tongs, de mules et d'autres sandales facilite grandement la respiration de vos pieds nus. D'autre part, les chaussures fermées, telles que les bottes, les baskets en toile ou les escarpins, empêchent les pieds de respirer, ce qui entraîne une forte chaleur dans cette partie.

Pendant les saisons chaudes, il est donc préférable de mettre de côté ces chaussures fermées qui ne cessent d'envahir notre vie quotidienne. En cas d'obligation de porter des chaussures fermées, assurez-vous de porter des chaussettes en coton puisqu'elles ont pour fonction d'absorber les odeurs.

RENONCER AUX FIBRES SYNTHÉTIQUES ET AUX TISSUS ÉPAIS

Le choix des vêtements à porter joue également un rôle indispensable si l'on veut limiter la transpiration. Veillez donc à choisir les bonnes matières.

Un homme en train de se déshabiller à cause de la sueur. | Photo : Getty Images

Un homme en train de se déshabiller à cause de la sueur. | Photo : Getty Images

Les tissus synthétiques doivent à tout prix être bannis et il faut éviter les tissus épais du genre gros toile ou denim. Ces types de vêtements ne permettent pas à la peau de respirer et entraînent l'évaporation de la sueur.

Adoptez en revanche des matières naturelles telles que le coton, le lin, la laine ainsi que des vêtements amples. Ceux-ci assurent la respiration de la peau tout en améliorant la ventilation du corps.

Pendant la saison estivale, optez pour des couleurs claires puisque les couleurs sombres absorbent les rayons infrarouges du soleil et conservent la chaleur.

DITES ADIEU AUX POILS DE VOTRE AISSELLE

En ce qui concerne les aisselles, la première chose à faire est l'épilation nette. Chacun sait que les poils sont un terrain propice à la prolifération des bactéries.

Les poils maintiennent l'humidité en favorisant la macération, phénomène auquel on cherche à éviter. L'épilation ne permet pas de prévenir la transpiration, mais elle atténue les odeurs désagréables. 

ERREURS D’HYGIÈNE INTIME À ÉVITER

Après avoir découvert ces quelques erreurs à ne pas commettre pour éviter la transpiration et les mauvaises odeurs, pourquoi ne pas connaître aussi les autres erreurs que vous pouvez rencontrer dans votre vie quotidienne. En effet, voici quelques erreurs d'hygiène intime à ne pas faire.

Photo d'une femme habillée d'une chemise blanche et tenant son entrejambe avec ses deux mains | Photo : Getty Images

Photo d'une femme habillée d'une chemise blanche et tenant son entrejambe avec ses deux mains | Photo : Getty Images

Les postes connexes
Pexels
Beauté Jul 22, 2020
Épilation au rasoir : L'astuce pour les peaux sensibles
unsplash.com/travelwithlace
Beauté Jul 05, 2020
Des beaux jours : cinq erreurs de maquillage et de beauté à éviter
Shutterstock
Conseils Jul 17, 2020
La mode après 50 ans : cinq erreurs courantes à éviter
Shutterstock
Beauté Jul 29, 2020
Sourcils: erreurs qui font vieillir et conseils pour les éviter