David Hallyday parle de l'héritage de son père : "Il y a des blessures qui ne se referment jamais"

Près de trois ans après la disparition du chanteur Johnny Hallyday, on parle encore de lui. Après une brouille familiale fortement médiatisée sur le partage de son héritage financier, c’est au tour de l'héritage artistique du Roller. Voici l’avis de son fils David Hallyday.

Cela fait presque trois ans que le chanteur mondialement reconnu Johnny Hallyday est mort. Le 5 décembre 2020, marquera effectivement la commémoration du troisième anniversaire de sa disparition. Au lendemain de son décès, plusieurs conflits ont opposé certains de ses proches. 

Ceux-ci ne parvenaient pas à s’accorder sur un certain nombre de choses liées à l’héritage financier du rocker. Las de cette situation, David, l’unique fils du défunt, a choisi de déposer les armes. C’est ce qu’il a fait savoir le 31 juillet 2020, par l’entremise de son avocat. Et le 19 septembre 2020 encore, il est revenu dessus. Pour lui, il est temps de passer à autre chose et de ne plus discuter d’un sujet qui n’a pas lieu d’être. Il envisage de protéger l’héritage génétique de son défunt père : ses sœurs Laura, Jade et Joy.

D’UN HÉRITAGE À UN AUTRE

En plus de ses biens, l’auteur de "Allumer le feu" a également laissé une énorme richesse artistique qui pourrait, elle aussi, faire l’objet de confrontations dans les jours à venir. Et si l’auteur, compositeur et interprète dit avoir renoncé à tout héritage financier, c’est surtout parce qu’il trouve important d’encadrer la production de son père. Et il en a le droit. 

Le 19 septembre 2020, David a donné une interview à TruthCelebs. Au cours de cet entretien, il est revenu sur la situation de sa famille après le décès de son père. Et il n’a pas lésiné sur les mots. Il s’est montré très soucieux vis-à-vis de l’héritage artistique de son cher papa.

S’il s’est montré disposé à accepter toute proposition, l’interprète de "A toi je pardonne" envisage de veiller à ce que la gestion de cet héritage se fasse convenablement. Il ne faut pas tout "gâcher", a-t-il expliqué. Et pour cela, il va examiner scrupuleusement la nature de chaque projet avant de se prononcer.

Pour finir, David Hallyday a tenu à mettre en garde les uns et les autres. Il a été clair : il ne souhaite pas de surconsommation, car son père était un être humain et non un vulgaire produit. Par conséquent, a-t-il conclu, il serait mieux de faire le choix minutieux des "bons projets" et "au bon moment et pas tout le temps". 

QUI EST DAVID HALLYDAY ?

Fils de Johnny Hallyday et de Sylvie Vartan, David Hallyday est né le 14 août 1966 à Boulogne-Billancourt. Dès sa tendre enfance, il est bercé par les mélodies suaves produites par ses parents. Ce qui suscite en lui une passion pour la musique. 

Après un passage furtif au Conservatoire, il se met à l’apprentissage des instruments de musique : batterie, piano, guitare. La première fois qu’il monte véritablement sur scène, il a treize ans. Et c’est au Pavillon de Paris que l’adolescent joue à la batterie au côté de son père. 

Tout allait bien pour le jeune homme jusqu’à ce que ses parents divorcent en 1980. Il est contraint d’aller vivre avec sa mère qui rejoint le producteur Toni Scotti à Los Angeles. Dès lors, il se lance véritablement dans la musique.

Six ans plus tard, il sort le single "She can dance". C’est un véritable succès. Deux ans après, son premier album "True Cool" voit le jour. Il enchaîne avec un autre single classé au Top 50 en France. Par la suite, il est nommé meilleur artiste masculin au NRJ Awards pour son opus "Un paradis/un enfer" sorti en 1999.

Mais au-delà de sa passion pour la musique, David Hallyday adore faire les courses de voiture. Il participe aux 24 heures du Mans avant de fonder une écurie avec Philip Alliot son grand ami et ex pilote en formule 1. 

Il épouse Estelle Lefébure en 1989. De leur union, naissent deux filles : Ilona en 1995 et Emma deux ans plus tard. Dix ans après leur mariage, le couple se sépare. Et David épouse en secondes noces Alexandra Pastoren juin 2004. 

IL EST INQUIET POUR JADE ET JOY

David Hallyday ne peut s'empêcher d'être un bon grand-frère pour ses demi-sœurs. Le chanteur a pensé à Jade et Joy qui se trouvent au milieu de toutes les batailles concernant l'héritage de Johnny Hallyday. Le fils aîné du Taulier a confié qu'il était inquiet pour les deux adolescentes.

Les postes connexes
Rtl.fr
Hallyday Sep 10, 2020
David Hallyday tire un trait sur l’affaire de l’héritage : “Ça fait partie du passé”
Getty Images
Hallyday Jul 07, 2020
L'héritage de Johnny Hallyday : tous les objets que Laura Smet a récupérés
Getty Images
Célébrités Sep 10, 2020
"Je vais être vigilant" : David Hallyday est prêt à protéger l'héritage de son père
Getty Images
Hallyday Jun 19, 2020
Conciliation sur l'héritage de Johnny Hallyday : ce dont David et Laura héritent dévoilé