logo
Getty Images
La source: Getty Images

Cécile de Ménibus : les drames de sa vie

Cathya Harena Raoelina
17 oct. 2020
10:20
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Révélée au grand public dans l'émission culte de TF1 "La méthode Cauet", Cécile de Ménibus va sortir son premier ouvrage le 20 octobre 2020.

Annonces

Dans ce roman intitulé " Je voudrais tout prendre d'elle", l'animatrice raconte les périodes difficiles qu'elle a vécus avec sa mère. Le 15 octobre 2020, dans une interview accordée à Gala, elle est revenue sur les drames qui ont marqué sa vie, notamment le décès de son frère et de sa sœur.

ZOOM SUR SA CARRIÈRE D’ANIMATRICE

Née à Chartres le 16 septembre 1970, Cécile de Ménibus a débuté sa carrière d'animatrice sur TF1. En effet, de 2003 à 2008, elle a présenté sur la Une "La méthode Cauet" aux côtés de Sébastien Cauet.

Annonces

Puis en 2009, elle est devenue chroniqueuse dans “Morandini ! “. Cependant, en 2012, le programme a pris fin, ce qui a un peu bouleversé la vie de la quinquagénaire, comme elle l’a indiqué à Télé Star en 2018.

“C’est devenu compliqué. Du jour au lendemain, plus de sons, plus d’images. Je me suis retrouvée célibataire, sans boulot et sans enfant.”,

a-t-elle déclaré.

Annonces

Depuis 2018, elle anime avec Patrick Roger la matinale de Sud Radio.

SON TOUT PREMIER OUVRAGE

La sortie de “Je voudrai tout prendre d’elle”, le premier ouvrage de Cécile de Ménibus, est prévu le 20 octobre 2020. Dans ce livre, l'animatrice raconte les malheurs de celle qui l'a mise au monde.

Annonces

Sa mère n'a en effet pas eu une vie facile. Née dans une famille noble, Catherine Hellouin de Ménibus a été reniée par sa propre mère.

Quelques années plus tard, lorsqu'elle est devenue mère à son tour, son fils meurt à l'âge de 2 ans après avoir fait une chute de 15 mètres. Puis, en 2015, ce drame va une fois de plus bouleverser la vie de Catherine puisque l'une de ses filles s'est ôtée la vie.

LE DÉCÈS DE SA GRANDE SŒUR

Pour la sortie de son ouvrage qui va paraître aux éditions Charleston, Cécile de Ménibus a donné une interview au magazine Gala, le jeudi 15 octobre 2020. Durant cet entretien, l’animatrice est revenue sur le décès de sa grande sœur.

Annonces

Dépressive, cette dernière a volontairement mis fin à ses jours suite à l'agression qu'elle a subie durant son enfance par l'un de ses oncles. Elle s'est confiée concernant cette histoire seulement après le décès de son agresseur.

Toujours durant cet entretien, l'animatrice s'est confiée sur son enfance aux côtés de sa défunte sœur. D’après ses dires, lorsqu’elles étaient petites, leur mère les faisait porter les mêmes vêtements. Élevées de la même manière, elles ont toujours partagé beaucoup de choses ensemble, mais en grandissant, elles ont pris des “trajectoires opposées”.

Annonces

Inquiète concernant l'état de sa grande sœur, l'ancienne acolyte de Cauet a révélé :

"Je la surveillais depuis quatre ans comme le lait sur le feu au fur et à mesure qu'elle sombrait dans la dépression. Elle avalait jusqu'à 30 Xanax par jour."

Ensuite, elle a ajouté :

“J'étais dans un train au moment de sa mort. J'ai eu un pressentiment. Elle ne répondait pas à mes appels. J'ai téléphoné à ma belle-sœur, en lui demandant d'aller défoncer sa porte. C'était trop tard”,

a-t-elle révélé.

Cette tragédie a beaucoup rapproché Cécile et sa mère. Ensemble, elles se sont serrées les coudes pour affronter les dures épreuves de la vie.

Annonces
Annonces

LA VIE DE MURIEL MONTOSSEY APRÈS LE DÉCÈS DE SA FILLE

Tout comme Cécile de Ménibus, Muriel Montossey a également dû faire face à un drame familial. En effet, en 1993, l’actrice a perdu sa fille. Muriel a d’ailleurs raconté sa vie après que son enfant a rendu l’âme. Découvrez les détails.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité