ʺLa nuit blancheʺ de Roselyne Bachelot à essayer de trouver une solution pour la culture

Alors que le coronavirus continue de faire des ravages et surtout des conséquences, aucun secteur d’activité n’est épargné par les restrictions prescrites pour alentir la propagation du virus. Le monde de la culture est secoué de plein fouet et Roselyne Bachelot tente de trouver des solutions.

La ministre de la Culture avoue avoir passé toute ʺune nuit blancheʺ à réfléchir aux différents moyens à mettre en œuvre pour amortir l'impact sur la culture. Ses différents acteurs ne cessent de se plaindre et craignent pour leur devenir.

LES ACTEURS DE LA CULTURE SONT ANXIEUX

Mercredi 14 octobre 2020, le chef de l’État a annoncé l’instauration d’un couvre-feu dans plusieurs régions de France. Cette annonce a déclenché une véritable stupeur et dans certains cas, la colère des professionnels de la culture sous toutes ses formes (théâtres, festivals, concerts ou encore cinémas).

La ministre de la Culture, Roselyne Bachelot a immédiatement reçu de nombreux coups de fil très tardifs (et même matinaux pour certains) des acteurs de ce secteur.

LA RECHERCHE DES MESURES D’ASSOUPLISSEMENT

Pour rappel, la nouvelle heure de fermeture des cinémas et des salles de spectacles vivants est fixée à 21 heures. Une mesure jugée très dure par les principaux concernés, qui n’ont pas manqué de le faire savoir à leur ministre de tutelle.

Cette dernière, a révélé être en contact direct avec les différents acteurs de la culture. Ils travaillent à trouver des mesures d’assouplissement qui pourraient être acceptées par le Premier ministre, et qui permettraient à la culture de survivre.

DE QUOI IL EST QUESTION EXACTEMENT ?

La ministre confie avoir passé ʺUne nuit blancheʺ à essayer de trouver un compromis qui arrangerait tout le monde.

Elle révèle également que les acteurs de la culture voudraient que 21 heures soit l’heure la plus tardive pour se rendre dans une salle de théâtre (pour ceux qui ont déjà acheté un billet) et non pas l’heure à laquelle il faut être chez soi.

LES FÊTES PRIVÉES INTERDITES DANS TOUTE LA FRANCE

Le 14 octobre 2020, le chef de l’État Emmanuel Macron a tenu une allocation dans laquelle il annonçait de nouvelles mesures prises pour faire face à la recrudescence du coronavirus.

Le lendemain, le Premier ministre Jean Castex, a détaillé ces nouvelles règles au cours d’une conférence de presse. Elles concernent entre autres la tenue des fêtes privées. Découvrez tous les détails.

Les postes connexes
Getty Images
Actu France Oct 16, 2020
Les fêtes privées sont interdites dans toute la France : Tous les détails
GettyImages
TV Jul 26, 2020
Roselyne Bachelot : son très bon salaire avant de redevenir ministre
Twitter/puremedias
TV Aug 28, 2020
"Les Reines du shopping" : la note que Roselyne Bachelot a obtenue cette semaine
Getty Images
Actu France Sep 24, 2020
Covid-19 : découvrez les nouvelles restrictions à Lyon, Grenoble et Saint-Etienne