Gérard Blain, 90e anniversaire de naissance : le cancer qui a emporté l'acteur culte

À la fois acteur et réalisateur, Gérard Blain avait mené une carrière exceptionnelle. Il est décédé le 17 décembre 2020 à cause d'un cancer.

S’il était encore vivant, il aurait fêté ses 90 ans en 2020. Retour sur son parcours professionnel et zoom sur sa vie privée.

ZOOM SUR LA VIE DE GÉRARD BLAIN

Gérard Blain a vu le jour le 23 octobre 1930. Sa passion pour le cinéma s’est manifestée alors qu’il n’était encore qu’un enfant. Et pour aiguiser son talent, il a pris la décision de laisser tomber ses études.

Gérard Blain, acteur et cinéaste en France en septembre 1996. | Photo : Getty Images

Gérard Blain, acteur et cinéaste en France en septembre 1996. | Photo : Getty Images

À seulement 12 ans, le jeune garçon est victime d’un gros coup dur. Son père l’abandonne ce qui l’oblige à se prendre en main et déjà devenir plus indépendant.

C’est en tant que comédien que Gérard Blain entre dans le monde du cinéma. Il a d’abord été figurant dans le film de Marcel Carné intitulé “Les enfants du paradis” avant de se tourner vers le théâtre en campant un rôle dans “Topaze” en 1944.

Sa carrière a pris véritablement son envol grâce au film “Voici le Temps des Assassins” de Julien Duvivier sorti en 1955. Puis, “Les Mistons” de François Tuffaut ne fera ensuite que le hisser encore un peu plus au sommet.

“Les Mistons” est le premier film professionnel du réalisateur. Dedans, Gérard Blain partage l’écran avec Bernadette Lafont, sa deuxième femme après Micheline Estellat. Ils interprètent deux jeunes amoureux dont les ébats dans les champs sont espionnés par un groupe de garçons pubères.

Gérard Blain joue et réalise le film français "Le Pélican" en 1973. | Photo : Getty Images

Gérard Blain joue et réalise le film français "Le Pélican" en 1973. | Photo : Getty Images

Après “Les Mistons”, l’acteur enchaine les tournages. Les deux premiers films de Claude Chabrol intitulés “Les cousins” et “Le Beau Serge” lui permettront ensuite de devenir un symbole de la nouvelle vague.

Vers les années 60, sa carrière prend un essor international notamment grâce au rôle qu’il a interprété dans “Hatari” de Howard Hawks. Après son passage à Hollywood, il rentre en Europe avant de repartir pour l’Italie où il effectuera une grande partie de sa carrière.

Il a tourné dans “Le Bossu de Rome” de Carlo Lizzani en 1961 et “L’Ami Américain” de Wim Wenders en 1977. À la fin des années 60, le comédien a des désirs de nouvelles sensations. C’est pourquoi après une carrière d’acteur bien remplie, il décide de poursuivre son parcours derrière la caméra.

Le premier film qu’il réalise s’intitule “Les Amis” et est sorti en 1970. Il se base sur l’amitié entre un jeune homme pauvre et un autre plus âgé et plus riche. Pour son premier œuvre, le réalisateur a obtenu un Léopard d’Or au Festival de Locarno.

Gérard Blain (1930-2000), acteur et cinéaste français. | Photo : Getty Images

Gérard Blain (1930-2000), acteur et cinéaste français. | Photo : Getty Images

Après “Les Amis”, Gérard Blain a réalisé plusieurs autres films à savoir “Un enfant dans la foule”, “Un second souffle”, “Pierre et Djemila” et “Le Rebelle”.

À l’époque, “Pierre et Djemila” a suscité une polémique dans la presse en raison de son scénario qui raconte l’histoire d’amour d’une jeune arabe et d’un Français.

LES DÉCÈS D’UN GRAND HOMME

Après avoir réalisé une carrière exceptionnelle, Gérard Blain a rendu l’âme le 17 décembre 2000. Ses dernières années étaient particulièrement difficiles pour l'acteur. En plus de ses dettes, l’homme souffrait d’un cancer. Peu avant sa disparition, il a sorti le film “Ainsi soit-il” qui est en quelque sorte une chronique de son décès annoncé.

Gérard Blain (1930 - 2000) dans le film italien "Lo Sgarro" (alias "Quand la colère éclate"), Italie, 10 septembre 1961.  | Photo : Getty Images

Gérard Blain (1930 - 2000) dans le film italien "Lo Sgarro" (alias "Quand la colère éclate"), Italie, 10 septembre 1961. | Photo : Getty Images

De nombreux fans ont été anéantis par cette immense perte. À l’époque, Catherine Tasca lui avait rendu hommage dans un communiqué.

“C'est une personnalité singulière et rare qui nous quitte aujourd'hui”,

a-t-elle fait part.

LES HOMMES QUI ONT MARQUÉ LA VIE DE BERNADETTE LAFONT

Bernadette était la deuxième épouse de Gérard Blain. Actrice talentueuse, elle est décédée le 25 juillet 2013 des suites d’un arrêt cardiaque. De son vivant, la comédienne a connu quelques relations amoureuses. Découvrez les hommes qui ont marqué sa vie.

Bernadette Lafont au Florence Gould Hall le 17 avril 2012 à New York City. | Photo : Getty Images

Bernadette Lafont au Florence Gould Hall le 17 avril 2012 à New York City. | Photo : Getty Images

Les postes connexes
Getty Images
Célébrités Aug 13, 2020
François Dupeyron : la vie et la carrière d'un réalisateur décédé il y a 4 ans
Getty Images
Parentalité Aug 26, 2020
20 ans sans la mère de Claude Brasseur : le destin de l'actrice Odette Joyeux
facebook.com/LGDST le site sur le gendarme de Saint-Tropez
Célébrités Aug 04, 2020
"Les Gendarmes de Saint-Tropez" : la vie et la mort d'Yves Vincent
Getty Images
Santé Oct 01, 2020
Sylvia Kristel : problèmes de santé et lutte acharnée pour la vie de la star "Emmanuelle"