logo
Instagram/grace.mertens
La source: Instagram/grace.mertens

Grace Mertens, candidate allemande de "The Voice Kids", décédée d'une tumeur au cerveau

Nkongo Odile Carine
26 oct. 2020
10:37
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

L’une des candidates de “The Voice Kids” Allemagne a perdu la vie de manière brusque, à cause d’une tumeur. Nous vous proposons de redécouvrir les derniers instants de vie cette dernière.

Annonces

“The Voice Kids” Allemagne est en deuil, car l’une des candidates est décédée à la suite d’une tumeur.

Zoom sur cette triste perte.

Annonces

ELLE A LAISSÉ UN MESSAGE AVANT DE PARTIR

Elle s’appelait Grace, et elle était âgée de 16 ans. La triste information a été partagée par ses parents. Selon les informations, l'adolescente est partie le 22 octobre 2020, de manière paisible.

Annonces

Lorsqu’elle participait au concours télévisé, Grace savait déjà pour sa maladie. Dans les années qui ont suivi, l’état de santé de Grace s’est considérablement aggravé, et les médecins ne pouvaient plus rien faire pour l’aider.

Celle-ci avait alors annoncé son état de santé, à travers un message émouvant en septembre 2020 :

“Ma tumeur se développe inexorablement et les médecins ne peuvent rien faire pour l'arrêter. J'aimerais ne pas avoir à vous le dire et j'aimerais que ce ne soit pas vrai”.

HOMMAGE À UNE ÉTOILE

Avant la date fatidique, la jeune demoiselle avait commencé elle-même à préparer ses propres funérailles. Celle-ci a demandé que des vidéos de sa famille et de ses amis soient projetées, lors de la cérémonie.

Annonces
Annonces

De cette manière, le public gardera d’elle les souvenirs d’une personne heureuse, qui était bien entourée. Tout le monde est triste d’apprendre sa disparition, et le public rend hommage à cette jeune étoile, qui a cessé de briller bien trop tôt.

Les personnes atteintes d'un cancer sont très fragiles, et avec l'arrivée de la coronavirus, rien n'a changé. Découvrez l'histoire de cette maman de quatre enfants, qui est décédéé suite à l'arrêt de sa chimiothérapie, pendant la propagation du Covid-19.

Annonces