Confinement : les librairies "essentiels" pour 52 % des Français, les stars se mobilisent

Pour faire face au coronavirus, les autorités ont décrété un reconfinement. Si les commerces non essentiels ont dû fermer leurs portes, un sondage indique que la majorité des Français estiment que les librairies devraient être considérés comme essentiels.

Depuis le vendredi 30 octobre 2020, la France est entrée en période de reconfinement. Il va de soi qu’une grande partie de la population n'accueillent pas très bien la nouvelle. Il faut dire que les Français ont largement expérimenté les inconvénients liés au confinement, tant sur la manière de vivre que sur le plan économique.

Si plusieurs commerces sont fermés, un sondage estime que les librairies devraient être considérées comme un commerce essentiel.

LES LIBRAIRIES LÉSÉS EN PÉRIODE DE CONFINEMENT

Face à l’étendue des ravages provoqués par le coronavirus, le gouvernement se montre extrêmement prudent. De ce fait, les mesures sanitaires liées au confinement sont très strictes.

Si le confinement est néfaste pour la plupart des secteurs d’activités, les librairies sont mises à mal. Alors que les ventes ont été en chute libre durant la première vague de confinement, cette branche est de nouveau en période trouble. En effet, elles ont été sommées de fermer leurs portes tout le temps que durera le reconfinement.

Suite à cette annonce, les principaux concernés se sont largement mobilisés pour éviter de fermer boutique durant cette période. Malheureusement, cela n’a pas eu l’effet escompté.

Il faut dire que le timing est très mauvais. Le Figaro affirme notamment qu’un quart des ventes des livres sont réalisées de novembre à décembre.

Le Parisien a quant à lui fait le compte rendu des alternatives auxquelles les lecteurs ont droit. Le magazine explique donc que ces derniers peuvent toujours faire leur choix sur Internet et particulièrement sur les réseaux sociaux.

Ils n’ont plus qu’à demander l’avis de leur libraire par téléphone avant d’appuyer sur "Click and collect”. Une fois la transaction effectuée, ils ont le choix entre récupérer le livre chez leur libraire ou se faire livrer.

UN SONDAGE EXPLICITE

Il n'y a pas que les professionnels des livres qui sont consternés par la fermeture des librairies, il en est de même pour les Français.

Pour s’en assurer, Yougov a même fait un sondage. Pour ce faire, ils ont réalisé une enquête avec un panel de 1004 Français, âgés de 18 ans et plus.

Le 4 novembre, Huffington Post a publié le résultat, qui est pour le moins explicite. 52 % des Français estiment que les libraires devraient figurer parmi la liste des commerces essentiels, qui restent ouverts.

Pour leurs parts, les principaux concernés campent sur leur position. Outre les mobilisations, une pétition a été lancée sur la toile.

D’après leur argument, les librairies jouent un rôle important dans la société et notamment dans la transmission du savoir et de la culture ou encore dans le soutien à la création littéraire.

LES STARS SE MOBILISENT

Visiblement, la fermeture des librairies échauffent les esprits. De nombreuses stars se sont d’ores et déjà mobilisées pour exprimer leur indignation.

Le 29 octobre, François Hollande a d'ailleurs profité de son passage sur Europe 1 pour exprimer son avis tranchant sur la question. L’ancien chef d'État soutient que les Français devraient avoir la liberté de penser et de lire étant donné qu’ils n’ont plus le droit de circuler à leur convenance.

Il suggère donc l’ouverture des librairies avec des dispositions qui n'entraînent aucun problème sanitaire.

Le même jour, sa femme, Julie Gayet s’est saisie de son compte Twiter afin de relayer la publication de Riad Sattouf qui estime que les librairies devraient restées ouvertes malgré le reconfinement.

Maxime Chattam, le mari de Faustine Bollaert est du même avis. Le romancier s’est notamment indigné du fait que les cavistes avaient le droit d’ouvrir alors que les librairies n’y sont pas autorisées.

"Ne vous méprenez pas : à titre personnel mon roman ne compte pas, j'ai la chance de pouvoir vivre sans son existence. Mais combien d'auteurs vont tout perdre ? ",

a-t-il argué.

LES SUPERMARCHÉS, PLEINS À CRAQUER

Étant un commerce essentiel, les supermarchés sont bondés durant le confinement. Puisque les Français se sont retrouvés à court de certains essentiels du quotidien lors de la première vague d'enfermement, les supermarchés ont été pris d'assaut. Et ce, dès le lendemain de l’annonce d'Emmanuel Macron.

Les postes connexes
Getty Images
Célébrités Nov 03, 2020
"Il y a quelque chose qui cloche" : La famille Pernauts stupéfaite par l'attitude du peuple face au confinement
Getty Images Twitter/Tele7
Macron Nov 04, 2020
"Elle est catastrophée" : Bernard Montiel nomme les stars qui appellent Brigitte Macron
Twitter/EmmanuelMacron
Actu France Oct 29, 2020
Emmanuel Macron : situation avec les frontières, les maisons de retraite et les EHPAD
twitter.com/BFMTV
Santé Sep 12, 2020
Professeur Delfraissy à propos de Covid en France : "Chacun doit être maître de son destin"