Un infirmier enregistre une vidéo pour sa famille, peu avant qu’il décède de la Covid

Sedera Raliniainjanahary
14 nov. 2020
15:20
Partager
FacebookTwitterLinkedInEmail

Un infirmier de 28 ans a enregistré un message à sa famille avant d'être placé sous respirateur quelques heures plus tard. Il a perdu la vie par la suite à cause du Coronavirus.

Annonces

Sergio Humberto Padilla Hernandez a préparé une vidéo pour sa famille avant d'être passé sous respirateur, croyant qu’il va bientôt s’en sortir. Hélas, le 06 novembre 2020, il a rendu l'âme à l'hôpital où il a travaillé, à Cuauhtémoc, au Mexique.

IL A LONGTEMPS AIDÉ LES GENS

Hernandez était motivé à travailler dans le milieu de la santé. D’après les dires de son cousin, il avait même comme principe d’aider les gens qui en ont grandement besoin. Cependant, malgré ce dévouement, il est resté chez lui lors de la première vague du confinement.

Annonces

En effet, le jeune homme de 28 ans s’est occupé de sa famille, atteinte du Coronavirus. Sa mère a été hospitalisée pendant un laps de temps. Sans compter que son père était sous oxygène chez eux, d’après le rapport de son cousin.

En mi-septembre, Humberto Padilla Hernandez était de retour à l'hôpital. Il est retourné travailler et a aidé bon nombre de gens. Mais en octobre 2020, il avait contracté le virus à son tour. Il est resté chez lui jusqu’à ce qu’un jour, il avait du mal à respirer.

Annonces

LE DÉCÈS DE L’INFIRMIER

Le vingtenaire a été transféré à l'hôpital où il travaille. D’après le diagnostic, il avait perdu 90% de sa fonction pulmonaire. Toutefois, les médecins se montraient très confiants qu’il puisse être rétabli un jour ou l’autre parce que Hernandez n’avait pas de problèmes de santé antérieurs, et de plus, il était jeune et en bonne santé.

La nuit alors, le malade a enregistré une vidéo pour sa famille. Dans son récit, il a mentionné que ce n’était pas un adieu, certain qu’il s’en remettra.

Annonces

“Parce que je reviendrai, ce n'est pas un adieu. Je suis sûr que je reviendrai dans quelques jours”,

Malheureusement, le lendemain de son message, l’infirmier a rendu l'âme.

DES PATIENTS SOIGNÉS DANS LEUR VOITURE

Le cas s’est empiré au Mexique. D’après les informations, le nombre de décès s’est élevé jusqu'à 95 000. En Italie, la situation s’est, de plus en plus, dégradée aussi.

Les personnes malades ne cessent de s'accroître que les personnels soignants sont contraints de les soigner dans leur voiture. Faute de surcharge des hôpitaux.

Annonces