Yanis, 5 ans, tué pour un "pipi au lit" : 28 ans de prison pour son beau-père

Un petit enfant a perdu la vie à cause d’une punition infligée par son beau-père parce qu’il avait mouillé le lit. Ce dernier, jugé auprès du tribunal du Pas-de-Calais, encourt une peine de 28 ans de prison. Retour sur les faits et sur la sentence infligée au présumé accusé.

À l’issue du procès de 5 jours accusant Julien Masson d’avoir causé la mort de son beau-fils âgé de cinq ans, le procureur a réclamé une peine de 28 ans de réclusion criminelle. Selon les informations de France 3 Info, le petit garçon a perdu la vie à la suite d’une punition dictée par son beau-père, pour avoir "fait pipi au lit".

UN HOMICIDE VOLONTAIRE ?

De plus, l’accusation a également demandé qu’Émilie Inglard, la maman du petit garçon, soit condamnée à 5 ans d’emprisonnement, dont 2 ans et demi avec sursis, pour ne pas être intervenue au moment des faits.

Rappelons que le petit garçon avait été retrouvé sans vie, avec plusieurs ecchymoses et bleus, son corps plongé dans un état d’hypothermie. Le verdict final du procès sera annoncé dans la soirée du vendredi 20 novembre 2020, comme l’a rapporté France 3 Info.

Julien Masson, âgé de 34 ans, va devoir se faire suivre par un expert socio-judiciaire, car selon l’avocat général de la défense Patrick Leleu, il s’agit d’un homicide caractérisé.

"Julien Masson, c'est un homme adulte, pénalement responsable. Il ne pouvait pas ignorer que les violences exercées [sur son beau-fils de 5 ans, NDLR] aurait des conséquences",

a expliqué Patrick Leleu auprès de France 3 Info.

MORT ACCIDENTELLE OU ACTE CRIMINEL ?

Poursuivi pour le chef d’accusation d’homicide volontaire, Julien Masson passe devant la cour d’assises du Pas-de-Calais depuis le lundi 16 novembre 2020. Il a causé le décès de son beau-fils de 5 ans le 6 février 2017 dans la commune d’Aire-sur-la-Lys.

Par ailleurs, il est poursuivi pour des violences régulières sur le garçonnet depuis août 2015. L’accusé a maintenu la thèse de la mort accidentelle pendant longtemps.

Cependant, au cours de la 4ème journée du procès le jeudi 19 novembre 2020, le meurtrier présumé a reconnu sa part de responsabilité sur la mort de l’enfant, tout en niant une intention criminelle.

La tragédie a eu lieu alors que Julien Masson avait décidé de punir l’enfant de 5 ans pour avoir mouillé son lit. Son corps avait été retrouvé défiguré avec des traces de violence.

LE PROCÈS TRÈS ATTENDU DE JONATHANN DAVAL

La célèbre affaire Alexia Daval va connaître un dénouement très bientôt. Trois ans après le meurtre d'Alexia Daval, son mari, qui a reconnu l'avoir tuée, passe devant les tribunaux.

Les membres de la famille d'Alexia ont décidé de se montrer solidaires, en prenant une grande décision collective, en l'occasion du jugement.

Les postes connexes
YouTube/france tv
TV Oct 07, 2020
"Cette tragédie familiale réelle est d'une grande violence", Daniel Auteuil dans "Le Mensonge"
Twitter/lestrepublicain
Actu France Nov 11, 2020
Alexia Daval : "d'autres membres de la famille vont se porter partie civile"
youtube.com/France 3 Bourgogne-Franche-Comté
Actu France Nov 10, 2020
La mère d'Alexia Daval : "On doit se battre pour dire qui était Alexia"
Twitter/franceinfoplus
Actu France Oct 07, 2020
Affaire Alexia Daval : l'avocat de Jonathann est accusé