logo
Getty images
La source: Getty images

Sophie Davant décontenancé par une question sur l'affaire Jonathann Daval

Sedera Raliniainjanahary
20 nov. 2020
18:14
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Le jeudi 19 novembre 2020, l’actualité est marquée par l’affaire Daval. Lors de son passage sur Cnews, Sophie Davant, na pas pu échapper à une question sur cette affaire.

Annonces

Le procès de Jonhatan Daval, l’homme accusé du meurtre de son épouse se déroule devant les assises de la Haute-Saône du 16 au 20 novembre 2020.

Il est donc tout à fait normal que cette affaire marque l’actualité de la semaine. Ainsi, la présentatrice de France Télévision n’a pas pu y échapper lors de son passage sur Cnews.

UN SUJET QUI PASSIONNE

Le jeudi 19 novembre 2020, Jonathann Daval, l’homme accusé d'avoir ôté la vie à sa compagne 30 octobre 2017 a fait ses aveux devant la justice.

Annonces

"J'ai tué Alexia pour qu'elle se taise”,

disait-il en implorant les parents d’Alexia.

Voilà une nouvelle qui n’a pas manqué de faire des remous dans les médias.

De l’affaire Alexia Daval, on en parlait justement sur Cnews. Après que l’animateur a eu une discution à distance avec Jean-Pierre Fouillot, le père d'Alexia, un débat a été lancé à propos de la personnalité du principal accusé.

Occasion pour l’un des intervenant de demander l’opinion de Sophie Davant qui était elle aussi présente sur le plateau.

Annonces
Annonces

UNE RÉACTION INATTENDUE

Visiblement gênée par la question, la présentatrice de France 2 venue pour faire la promotion de son magazine a réagi de manière inattendue.

"Non non, surtout pas ! Alors moi, j'ai toujours eu beaucoup de mal avec ces affaires et faits divers. Je comprends que ça puisse intéresser mais moi, j'ai toujours au beaucoup de mal",

a-t-elle répondu.

Annonces

Elle a tenu à souligner que le sujet le décontenançait au plus haut point.

“Et j'ai toujours eu du mal avec ça parce que ce sont de tels drames humains et on pense à ses parents. C'est terrible ! Donc non, je n'ai pas d'avis là-dessus. Je m'en garderai bien d'en donner un",

a-t-elle ajouté.

LES AVEUX DE JONATHANN DAVAL

Le quatrième jour du procès de Jonhatan Daval était marqué par les aveux du principal accusé. Dans son box, face au président, l’informaticien de 36 ans a admis avoir voulu mettre fin aux jours de son épouse. Découvrez-en plus sur ce qu’il s’est passé.

Annonces
Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Sophie Toscan du Plantier : En raison d'un procès inéquitable, le suspect ne peut être condamné en France à la demande de son fils

25 janvier 2022

Nordahl Lelandais face aux juges pour avoir tué Maëlys de Araujo : expertise psychiatrique, son enfance et ses motivations

31 janvier 2022

"Le déchet" : La discrète sœur de Maëlys, Colleen, 16 ans, attaque Nordahl Lelandais en face

16 février 2022

La mère de Maëlys De Araujo, Jennifer, a essayé d'avoir un autre bébé et, après deux fausses couches, elle a divorcé

30 janvier 2022