logo
youtube/france3bourgogne
La source: youtube/france3bourgogne

La mère de Jonathann Daval défend son fils en disant qu'il a dit vrai malgré les doutes des parents d'Alexia

Cathya Harena Raoelina
20 nov. 2020
19:41
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Depuis l’ouverture de son procès le lundi 16 novembre 2020, Jonathann Daval fait la une des médias. Pour rappel, ce dernier est accusé du meurtre de sa femme Alexia. Dans une récente vidéo, sa mère a pris sa défense.

Annonces

"Je suis la vraie maman de Jonathan". Tel était le cri de cœur de Martin Aubry dont le fils fait la une des tabloïds suite à une affaire de meurtre. Durant cette période difficile qu’il vit, Jonathan peut compter sur le soutien de sa mère.

RETOUR SUR L’AFFAIRE DAVAL

Le 28 octobre 2017, Jonathann Daval a alerté les autorités sur la disparition de sa femme Alexia. D’après les dires de son mari, cette dernière est sortie faire son Jogging et n’est jamais revenue. Malheureusement, deux jours après, le corps sans vie et à moitié calciné de la jeune femme de 29 ans a été retrouvée dans la forêt de Velet-Esmoulins.

Annonces

Après que les témoignages de l’époux de la défunte comportaient de nombreuses incompréhensions, les enquêteurs ont commencé à soupçonner celui-ci. Interpellé le 29 janvier 2018, Jonathann Daval craque au bout de quatre auditions. En effet, il a affirmé être l’auteur de ce crime odieux.

DES PARENTS MEURTRIS SUITE À LA DISPARITION DE LEUR FILLE

Il va sans dire que la disparition d’Alexia a beaucoup attristé ses parents. Et le fait de savoir que leur fille a été assassinée par leur gendre ne fait qu'accentuer leur peine.

D’autant plus qu’ils étaient proches de ce dernier. De ce fait, on peut imaginer que durant le procès de Jonathann Daval qui s’est ouvert le lundi 16 novembre 2020, l’émotion est à son comble de leur côté.

Annonces
Annonces

Le 12 novembre 2020 soit quelques jours avant ce procès tant attendu, Isabelle et Jean-Pierre Fouillot ont pris la parole aux micros de FranceInfo. Pour rappel, ils ont été menés en bateau par Jonathann qui, durant trois mois avant d’avouer son crime, jouait le veuf éploré dans les médias.

“Il voulait rester le fils auprès de nous, sans doute. Il voulait remplacer Alexia. Ça fait froid dans le dos. Heureusement que tout ça est fini parce que je n'ose même pas imaginer la suite.”,

avait déclaré la maman de la victime à propos du présumé assassin de sa fille.

Annonces

Les parents d’Alexia se reprochent entre autres de n’avoir rien vu venir. De ce procès qui se tient dans la cour de la Haute-Saône, ils en attendent beaucoup. Pour rappel, dans sa folie mensongère, l’informaticien de 36 ans avait même accusé ses beaux-parents du meurtre de leur fille.

SES EXCUSES DURANT SON PROCÈS

Le mercredi 18 novembre 2020, soit durant le troisième jour du procès de Jonathann Daval qui risque une peine de prison à perpétuité s’il est retenu coupable du meurtre de sa femme, l’accusé a pris la parole.

La voix étranglée par l’émotion, ce dernier a présenté ses excuses non seulement aux parents d’Alexia, mais également à ses proches et à la France.

Annonces
Annonces

À noter que suite à ses aveux jugés "quelques bribes de phrases, qui ne veulent rien dire" par l’avocat de la famille de la défunte Me Portejoie, Jonathann Daval a fait un malaise. N’arrivant pas à se remettre, il a été évacué d’urgence pour être examiné. Suite à cela, l’audience a été suspendue.

DÉFENDU PAR SA MÈRE

Dans tout cet engouement médiatique autour de lui, Jonathann Daval peut compter sur le soutien de sa mère, Martine Henry.

D’ailleurs, le vendredi 20 novembre 2020, soit durant le dernier jour du procès de son fils, elle a répondu aux questions des journalistes de l’Est Républicain.

Annonces
Annonces

Pour ce qui est des déclarations des proches qui remettent sérieusement en question le mobile avancé par son fils, Martine Henry a défendu ce dernier en affirmant qu’il dit la vérité. Rappelons qu’un an après l’arrestation de Jonathann, sa mère a soutenu qu’il a eu un coup de folie.

LA THÉORIE D’UN ABUS POST-MORTEM ÉCARTÉE

Des rebondissements ne cessent de faire surface dans l’affaire Daval. D’ailleurs, durant le deuxième jour du procès qui fait couler beaucoup d’encre, la théorie des parties civiles comme quoi Alexia aurait subi un abus post-mortem a été écartée après qu’un expert est passé à la barre.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

La mère de Maëlys De Araujo, Jennifer, a essayé d'avoir un autre bébé et, après deux fausses couches, elle a divorcé

30 janvier 2022

Coline Berry giflée par la nouvelle compagne de Richard Berry au tribunal après ses mots concernant son intimité avec son père

04 avril 2022

Coline Berry perd le combat contre son père Richard pour abus et est condamnée pour diffamation : elle s'exprime

15 avril 2022

Mélinda, infirmière qui a vu mourir la fille d'Ingrid Chauvin, a promis "de s'occuper de son 2e bébé" : elle est devenue la nounou de Tom

28 avril 2022