Affaire Alexia Fouillot : Jonathann Daval a présenté ses "excuses"

Le 18 novembre 2020, au cours de son procès, Jonathann Daval, qui est accusé d'avoir commis un crime envers sa femme a présenté ses excuses avant de perdre connaissance.

Jugé pour le meurtre de son épouse, Alexia Fouillot, Jonathann Daval a demandé pardon auprès de sa belle-famille ainsi qu’à ses proches pour ses mensonges. Juste après, il a perdu connaissance.

LES AVEUX DE L'ACCUSÉ

Jonathann Daval comparaît devant la cour d’assises de la Haute-Saône le mercredi 18 novembre 2020, troisième jour de son procès. Le président de la cour, Matthieu Husson, a mené l’interrogatoire sur ce qui s’est vraiment déroulé la nuit du 27 au 28 octobre 2020, durant laquelle il a commis le meurtre de son épouse. 

En effet, Daval a été accusé d’avoir tué Alexia, sa femme. Ainsi, le veuf risque une peine d'emprisonnement à perpétuité pour motif de “meurtre sur conjoint”.

Le veuf a évoqué des faits contradictoires durant son procès. Assurément, il a changé six fois de version tout au long de l’enquête. Par ailleurs, ses réponses étaient vagues et peu convaincantes.

Depuis le premier jour des débats, l’accusé s'est montré peu bavard. Cependant, au troisième jour, il a brisé le silence et a commencé à présenter ses excuses, que ce soit envers sa propre famille, les autorités et la famille et les amis d’Alexia, qui, d’ailleurs, suivaient de près cette affaire, notamment ses parents, Jean-Pierre et Isabelle Fouillot ainsi que sa sœur et son beau-frère, Stéphanie et Grégory Gay.

“Je voudrais d’abord avoir des excuses, mais c’est pas excusable ce que j’ai fait, auprès des parents et de la famille d’Alexia, des proches d’Alexia, pour tout ce que je leur ai fait.”,

a-t-il déclaré.

"J'ai aussi menti à la France".

a-t-il ajouté après.

C’était la première fois que Jonathann Daval s’exprimait durant le procès. Cependant, même s’il a reconnu l’assassinat de sa compagne, l’accusé a contesté d’avoir fait volontairement cet acte.

SON MALAISE EN PLEINE AUDIENCE

Après avoir fait ses excuses, Jonathann Daval a été envahi par un malaise. Effectivement, il était mal au point durant son interrogatoire.

“Je ne me sens pas très bien”, 

bredouille Jonathann Daval,

Le président de la cour, remarquant cela, a demandé si tout allait bien, mais l’accusé s’est écroulé doucement. Les gendarmes qui se trouvaient près de lui, l’ont attrapé immédiatement pour empêcher le monsieur de tomber.

Jonathann Daval a été, par la suite, emmené aux urgences et l’audience a été suspendue.

DU NOUVEAU SUR L’AFFAIRE DAVAL

Actuellement, l'affaire Jonathan Daval suscite beaucoup l'intérêt des médias. Durant le procès du 17 novembre 2020, un expert s’est tenu devant les juges pour expliquer qu'il n'y a pas eu d’agression post-mortem.

Les postes connexes
Facebook/alexia.fouillot
Actu France Nov 18, 2020
Affaire Daval : les parents d'Alexia face à Jonathann sous "haute tension émotionnelle"
Getty Images
Actualités Nov 16, 2020
Le procès Daval : L'avocat des parents d'Alexia évoque un possible agression post-mortem
Getty Images
People Nov 17, 2020
Affaire Daval : selon un expert, il n’y a pas eu d’abus post-mortem
GettyImages
Actu France Aug 11, 2020
Affaire Alexia Daval : ses parents parlent de comment leur beau-fils Jonathann a avoué le meurtre