logo
 Twitter/BFMTV
La source: Twitter/BFMTV

“Mais cette vérité on ne l’aura jamais” : regrets du père d’Alexia Daval après le procès

Kalina Raoelina
23 nov. 2020
10:43
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Après trois ans de luttes, la bataille judiciaire opposant Jonathann Daval et ses beaux-parents a pris fin. Les juges ont prononcé le verdict le 21 novembre 2020.

Annonces

Pour avoir tué sa femme, Alexia Daval, Jonathann a été condamné à 25 ans de prison. Soulagés par ce verdict, les parents de la victime ont réagi devant le micro de BFMTV. Et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils sont satisfaits d’avoir remporté le combat.

JONATHANN DAVAL, CONDAMNÉ À 25 ANS DE PRISON

L’affaire remonte en 2017, quand le corps sans vie d’Alexia a été retrouvé. Son mari Jonathann Daval figurait parmi les suspects en raison de ses témoignages qui comportaient de nombreuses incompréhensions.

Pour rappel, pendant trois mois suite au décès de son épouse, il jouait le veuf éploré. Mais des années après, la vérité a fini par éclater au grand jour.

Annonces
Annonces

Jonathann Daval a avoué de sa propre bouche qu’il a étranglé sa femme, ce qui a conduit à sa mort. Devant Monsieur le juge, il a évoqué avec franchise qu’il avait bel et bien l’intention de la faire taire, de la faire disparaître.

Pour cet acte, le jeune homme a été condamné à 25 ans de réclusion criminelle. Prononcée par les jurés de la cour d'Assises de Vesoul, la décision a été annoncée le 21 novembre 2020.

Annonces

“Cette vérité on ne l’aura jamais”

Les avocats ainsi que la famille d’Alexia Daval sont soulagés par le verdict. Jean-Pierre Fouillot, le père d’Alexia Daval, s’est livré au micro de BFMTV, et même s'il est satisfait du verdict final concernant cette affaire, il a tout de même montré quelques signes de regret.

Annonces

“Mais pour nous, qu’il prenne 20 ans, 25 ans, 30 ans, ça nous importait peu puisque ce qu’on voulait c’est qu’il y ait une vraie vérité. Mais cette vérité on ne l’aura jamais. Notre déception, elle est là”,

a-t-il indiqué avant de poursuivre :

“La peine nous importait peu, on voulait que justice soit rendue pour mettre un point final à cette macabre histoire.”

Annonces

LA MÈRE DE JONATHAN LUI A DÉFENDU

Face à ce qu’il a enduré, Jonathann Daval a pu compter sur le soutien de sa mère. Celle-ci, Martine Henry, était venue lors des procès et le 20 novembre 2020, soit le dernier jour de la bataille judiciaire, elle a accepté de répondre aux questions des journalistes.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Amel Bent, traitée de “grosse”, est apparue enceinte et sans soutien-gorge sur le podium - elle parle des “anomalies génétiques” concernant son poids

07 mars 2022

"La robe ne va pas tenir trois jours" : Amel Bent parle de ses contractions durant le tournage de The Voice

29 mars 2022

Tom Jones a fait un test ADN pour son deuxième fils qui était sans-abri, qu'il n'a jamais vu et dont il a nié l'existence pendant 20 ans

22 mars 2022

Coline Berry perd le combat contre son père Richard pour abus et est condamnée pour diffamation : elle s'exprime

15 avril 2022