logo
Twitter/TPMP
La source: Twitter/TPMP

Lydia, veuve aide-soignante de l'Isère, menacée d'expulsion en pleine pandémie

Michael Markus Mvondo
27 nov. 2020
13:40
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Une aide-soignante, qui s’est particulièrement mobilisée pour venir en aide aux victimes du covid-19, est la cible de menaces. En effet, la jeune femme est menacée d’expulsion par le préfet de Haute-Savoie. Une décision qui provoque de nombreuses réactions.

Annonces

Une Béninoise, travaillant en CDI dans un Ehpad en Isère, est la cible de menace de la part du préfet de Savoie. Selon les informations rapportées par Le Parisien, Lydia est menacée d’expulsion par la préfecture, en raison de la 2ème vague du coronavirus.

UNE BÉNINOISE MENACÉE D’EXPULSION

Lydia Veyrat a 37 ans. Elle était mariée à Roger, originaire de Savoie et ils vivaient ensemble au Bénin. Cependant, ce dernier est décédé en 2019. La jeune femme décide alors de se rendre dans l’Hexagone pour la succession de son regretté époux.

Annonces

En raison de la lenteur des démarches judiciaires, Lydia s’engage à chercher du travail. L’infirmière décroche un poste d’aide-soignante dans un Ehpad en Isère, bien que son diplôme ne soit pas reconnu dans l’Hexagone.

Toutefois, la préfecture Savoyarde a récemment sommé la jeune femme de quitter le territoire Français, comme l’a rapporté Le Parisien le 22 novembre 2020. Une décision difficile à digérer pour la trentenaire.

Annonces

"J'ai un terrible sentiment d'injustice"

En effet, Lydia s’est tuée à la tâche pour son travail qu’elle adore. Suite à la première vague de la Covid-19, la jeune femme a été primée par l’État à la hauteur de 1 000 euros, pour son travail acharné.

En plus, l’infirmière a signé un CDI avec la maison de retraite et un contrat d’intégration républicaine.

"Pourtant, le préfet dit que je n'ai pas fait la preuve de mon insertion dans la société française. Je ne comprends pas. J'ai un terrible sentiment d'injustice",

a-t-elle déclaré dans les colonnes du Parisien, avec beaucoup d’émotion.

Annonces
Annonces

L’habitante de Montmélian dans le département de la Savoie a reçu le soutien de ses collègues, qui la considèrent comme une femme extraordinaire et une employée modèle. En effet, Lydia s’occupe bien de ses patients et entretient de belles relations avec son entourage professionnel.

La décision de la préfecture Savoyarde est scandaleuse selon les employés de l’Ehpad, surtout en cette période de crise sanitaire. D’ailleurs, le personnel de la maison de retraite est prêt à manifester contre la décision d’expulsion.

Annonces

L’avocate de Lydia a saisi la cour administrative afin de réfuter la décision préfectorale.

INÈS ("KOH-LANTA") PRÉDIT UN SECOND RECONFINEMENT

Inès Loucif est bien connue du public français puisqu'elle fait partie des participants les plus emblématiques de "Koh-Lanta". Elle est également une infirmière très active sur les réseaux sociaux.

La jeune femme a prédit une troisième vague de contamination pour la covid-19.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité
Articles connexes

Une jeune femme dit avoir découvert qu'elle était enceinte alors qu'elle était vierge

23 avril 2022

Un homme trouve une poussette abandonnée avec un nouveau-né dans le métro - Des années plus tard, la mère apparaît - Histoire du jour

04 avril 2022

Un veuf âgé qui vivait dans une caravane sale a laissé un héritage de 5,4 millions de dollars à une femme qui n'est pas l'un de ses six enfants

12 mars 2022

Une femme de 67 ans est dévastée après avoir été licenciée par son patron - Des semaines plus tard, il la supplie de revenir - Histoire du jour

17 mai 2022