Une personne âgée atteinte d'Alzheimer condamnée pour une attestation mal datée à Vesoul

Le 04 décembre 2020, une femme a été condamnée à Vesoul, pour une attestation mal datée. Sans plus tarder, découvrez cette histoire. 

La Haute-Saône est une fois de plus touchée par une nouvelle affaire, celle d’une septuagénaire. 

En effet, une dame de 73 ans a été condamnée pour défaut d’attestation. Si cette condamnation semble justifiée, le fait est que l’accusée est atteinte de la maladie d’Alzheimer. 

Amomama vous propose de faire un zoom sur cette histoire

Un policier de Catalogne inspecte le certificat de mobilité d'un conducteur. | Photo : Getty Images

Un policier de Catalogne inspecte le certificat de mobilité d'un conducteur. | Photo : Getty Images

À CAUSE D’UNE PERTE DE MÉMOIRE

Comme mentionné plus haut, la femme de 73 ans, a été condamnée par le tribunal de police de Vesoul, pour un défaut d’attestation de sortie.

Cette faute avait été révélée pendant le premier confinement, qui s’était tenu en mai 2020. La vieille dame s’était juste trompée en remplissant son attestation de sortie, lors de ce mois. 

: Une femme  qui signe un carnet. | Photo : Getty Images

: Une femme qui signe un carnet. | Photo : Getty Images

Selon les sources, celle-ci n’avait pas indiqué la bonne date du jour, lorsqu’elle s’est fait contrôler pendant ses courses. Cependant, ici, il n’est pas possible de dire que c’est une erreur d'inattention, parce qu’elle a des pertes de mémoire, à cause de la maladie d’Alzheimer. 

ELLE EST JUGÉE COUPABLE

Lorsqu’elle avait été appelée à la barre, c’était sa fille qui était présente pour la représenter. 

Celle-ci s’est exprimée avec beaucoup d’émotion, mais comprenait la complexité que cette situation pouvait provoquer. 

Une vieille dame accroche un parapluie pour se protéger de la pluie. |Photo : Getty Images

Une vieille dame accroche un parapluie pour se protéger de la pluie. |Photo : Getty Images

Bien que la mère et la fille bénéficiaient de l’appui du maire et du procureur, la justice a décidé de reconnaître la culpabilité de la femme de 73 ans, pour défaut d’attestation. Cependant, cette dernière est dispensée de peine. 

Sous une autre optique, vous avez la possibilité de faire un zoom sur Michel Fourniret, qui est grandement affaibli par la  maladie. Découvrez la difficulté que ce dernier a à formuler des phrases

Les postes connexes
Twitter/BFMTV
Santé Dec 02, 2020
Déconfinement : l'attestation de sortie ne sera plus utile en journée dès le 15 décembre
Twitter/lestrepublicain GettyImages
Actu France Nov 24, 2020
La mère de Jonathann Daval prête à déménager pour se rapprocher de son fils, meurtrier
Youtube/France 3 Bourgogne-Franche-Comté
Actu France Nov 24, 2020
Isabelle Fouillot et Martine Henry : deux mères au cœur brisé dans l'affaire Jonathann
Getty Images
Santé Nov 14, 2020
Une ballerine atteinte d'Alzheimer écoute le "Lac des cygnes" et se met à danser