Haute-Savoie : un collégien décède après un cours de sport alors qu’il était dispensé

Un terrible drame s’est passé en Haute-Savoie le mardi 1er décembre 2020. Dans un des collèges du département, un jeune adolescent a fait un arrêt cardiaque alors qu'il était en cours de sport. Les sources révèlent que le collégien était muni d’une dispense.

Le jeune garçon est malheureusement décédé quelques heures après. Une enquête a été ouverte et le professeur de sport a été inculpé.

EN ARRÊT CARDIAQUE EN PLEIN COURS DE SPORT

Vers 14 heures de l’après-midi du mardi 1er décembre 2020, un jeune élève du collège François-Mugnier de Bons-en-Chablais a fait un malaise en plein cours de sport. Il avait 13 ans et était en classe de cinquième.

Par la suite, les sapeurs-pompiers de Chablais ont été mis au courant et lors de leur arrivée, ces derniers ont constaté que le jeune adolescent était en arrêt-cardiaque. Il est alors tout de suite évacué à l’hôpital de Genève par l’hélicoptère Dragon 74.

Le lendemain, mercredi 2 décembre 2020, le collégien perd la vie. Selon les enquêteurs, le défunt jeune garçon était muni d’une dispense mais a quand même fait EPS.

“La victime bénéficiait d’une dispense résultant d’une contre-indication à la pratique d’activités physiques et sportives constatée par un médecin”,

a confié Bruno Badré, procureur de la République de Thonon.

LE PROFESSEUR INCULPÉ 

Face à ce drame, une enquête a été ouverte le matin du vendredi 4 décembre 2020. Le professeur qui était chargé de l'éducation de sport du jeune élève a été mis en examen pour homicide involontaire.

Un établissement scolaire. | Photo : Unsplash

Un établissement scolaire. | Photo : Unsplash

“Vendredi matin une information judiciaire du chef d’homicide involontaire par la violation manifestement délibérée d’une obligation particulière de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou les règlements”,

a déclaré le parquet.

L’enseignant d’EPS du collège François-Mugnier de Bons-en-Chablais “a été présenté au juge d’instruction qui l’a mis en examen de ce chef et placé sous contrôle judiciaire”.

Un établissement scolaire. | Photo : Unsplash

Un établissement scolaire. | Photo : Unsplash

DÉCÈS D’EVAËLLE, HARCELÉE PAR SA PROFESSEURE

Le vendredi 21 juin 2019, une jeune fille de 11 ans prénommée Evaëlle a décidé de s’ôter la vie sur son lit. Evaëlle a été harcelée par ses camarades et par l’une de ses professeurs.

Les postes connexes
twitter/FranceinSF
Actu France Oct 23, 2020
Conflans : les dernières heures avant le drame recréées par les amis d'Abdoullakh Anzorov
twitter.com/fleinaudi
Actu France Oct 20, 2020
Conflans : Samuel Paty a été dénoncé par ses élèves pour un prix de 150 euros
twitter.com/LeParisien_95
Actu France Oct 05, 2020
Affaire Evaëlle, 11 ans, qui s’est ôté la vie à Herblay : le verdict pour l’enseignante
Twitter/BFMTV Twitter/le_Parisien
Actu France Sep 07, 2020
Konbini : Evaëlle, 11 ans, s'est ôtée la vie en 2019, sa mère revient sur le drame