"C'est une bonne peine" : le père de la petite Fiona réagit à l'emprisonnement de Cécile Bourgeon

Le mercredi 16 décembre 2020, le tribunal du Rhône a rendu sa sentence à l’issue du procès de Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf, pour le meurtre de la petite Fiona. La peine de prison donnée à la mère de la fillette a pleinement satisfait Nicolas Chafoulais.

Le père de la petite Fiona, décédée en 2013, des suites des violences de son beau-père, est heureux de la sentence écopée par son ex-compagne Cécile Bourgeon. Le jeune homme s’est livré sur son ressenti au micro de RTL le mercredi 16 décembre 2020.

Nicolas Chafoulais est fier de la décision rendue par la cour d’assises du Rhône, qui a condamné Cécile Bourgeon à 20 ans de prison et son ancien compagnon Berkane Makhlouf à 18 ans de réclusion criminelle.

"C'est une bonne peine"

Une sentence plus sévère que lors du premier jugement, qui avait condamné la mère de Fiona à cinq ans de prison. Cette dernière écope d’un châtiment plus lourd que son petit ami d’alors, qui va passer les 18 prochaines années derrière les barreaux.

Une décision finale qui fait particulièrement plaisir à Nicolas Chafoulais, le papa de la fillette morte il y a sept ans.

"Je trouve que c'est une bonne peine, puisque lui prend légèrement moins qu'elle… Je trouve ça merveilleux qu'elle prenne plus que lui, c'est un beau message",

a-t-il confié au micro de Thomas Sotto sur les ondes de RTL.

UN VERDICT SÉVÈRE POUR LES MEURTRIERS

Le papa de la petite Fiona est content que les deux accusés soient jugés avec sévérité et retournent derrière les barreaux pour leur acte inqualifiable. Cependant, bien que ravi, Nicolas Chafoulais aurait préféré qu’ils écopent de trente ans d’emprisonnement.

En effet, le procureur de la République a sollicité trois décennies de prison pour les ex-compagnons, estimant que l’ancien chéri de Cécile Bourgeon avait porté le coup fatal à Fiona et que la maman de la fillette avait été complice de cet infanticide.

Le ministère public a apporté les preuves de la personnalité trouble de Cécile Bourgeon, ainsi que sa dépendance affective. Rappelons que le couple était toxicomane au moment du décès de la fillette.

Après avoir prétendu que Fiona a été enlevée en mai 2013, Cécile Bourgeon a fini par passer aux aveux, quatre mois plus tard. Elle a reconnu que son compagnon avait frappé sa fille, qui a perdu la vie. Ils avaient enterré le corps de Fiona à proximité d’un lac.

LE VERDICT DE L'AFFAIRE FIONA

Après deux procès en 2017 et 2018, la cour du Rhône a rendu son verdict final. Le meurtre de la petite Fiona continue a défrayé la chronique dans l'Hexagone. Sept ans après le drame, les deux présumés assassins sont entendus en appel par la cour d’assises du Rhône.

Cécile Bourgeon et son ancien compagnon ont écopé d'une lourde peine de prison, pour leur crime effroyable.

Les postes connexes
Affaire Fiona: "Tu es un monstre" - Une vieille amie de Cécile Bourgeon l'attaque
Youtbe/CNEWS
Actualités Dec 10, 2020
Affaire Fiona: "Tu es un monstre" - Une vieille amie de Cécile Bourgeon l'attaque
L'affaire de Fiona : un docteur évoque un coup de genou, un "traumatisme abdominal fatal"
Twitter/le_parisien
Actu France Dec 09, 2020
L'affaire de Fiona : un docteur évoque un coup de genou, un "traumatisme abdominal fatal"
Affaire Fiona : Cécile Bourgeon dit que sa fille "avait mangé les coups" de son beau-père
twitter.com/lamontagne_fr
Santé Dec 05, 2020
Affaire Fiona : Cécile Bourgeon dit que sa fille "avait mangé les coups" de son beau-père
Affaire Fiona sur la ligne d'arrivée : retour sur l'horrible histoire de la disparition de la petite fille
Youtube/BFMTV
Actu France Dec 01, 2020
Affaire Fiona sur la ligne d'arrivée : retour sur l'horrible histoire de la disparition de la petite fille