Lyon et Toulouse : deux gendarmes ont mis fin à leur vie - début de l’enquête

Deux drames au coeur de la gendarmerie française. Le 08 janvier 2020, deux gendarmes se sont donné la mort dans leurs casernes à Lyon et Toulouse.

Une source proche de l'enquête a affirmé que les deux agents ont utilisé une arme à feu pour mettre fin à leur jour. Et il se pourrait bien que les armes en question soient celles qu’ils utilisent pendant leur service. Deux enquêtes ont été immédiatement ouvertes suite à cela.

LA PREMIÈRE EST UNE ADJUDANTE-CHEFFE

Les deux drames n’ont pas de rapport entre eux, outre l’utilisation de l’arme à feu. La première victime était Adjudante-Cheffe et commandait la Brigade de prévention de la délinquance juvénile (BPDJ) de Lyon. Selon la gendarmerie, elle était divorcée et avait un enfant, qu’elle a laissé orpheline après sa mort.

Image illustrant un gendarme. | Photo : Pixabay

Image illustrant un gendarme. | Photo : Pixabay

Les raisons de son acte sont encore inconnues, toutefois, quelques jours avant qu’elle ne meure, il semblerait que l’adjudante-cheffe se trouvait en arrêt de travail suite à des problèmes de santé. Un écrit a été retrouvé à côté de la dépouille sans pour autant “mettre en cause la hiérarchie”.

LE DEUXIÈME EST UN MAJOR DE 56 ANS

Le même jour à Toulouse, le Major Patrick Auguet, adjoint au peloton motorisé de la ville s’est donné la mort, lui aussi. Âgé de 56 ans, marié et père de deux enfants, il s’avère que le quinquagénaire s’est tiré une balle, au sein de sa caserne.

Image illustrant un gendarme. | Photo : Pixabay

Image illustrant un gendarme. | Photo : Pixabay

Les raisons qui l'ont poussé à commettre l’acte restent encore floues. Tout ce que l’on sait pour l’heure c’est que le Major Patrick Auguet devait prendre sa retraite à la fin de l’année mais bien avant cela, une source proche a indiqué qu’il était “en arrêt maladie”.

C’est malheureusement une situation très connue au sein de la Brigade de la gendarmerie puisque chaque année, cette dernière enregistre au moins 20 suicides. Et en 2020, le chiffre a baissé à seulement 10 suicides signalés.

Image illustrant un gendarme. | Photo : Pixabay

Image illustrant un gendarme. | Photo : Pixabay

TROIS GENDARMES TUÉS DANS LE PUY-DE-DÔME

Cette tragédie a également touché le Puy-de-Dôme, seulement, les gendarmes n’ont pas mis fin à leur jour. Ils ont été , au contraire, tués par balle par un quadragénaire. Les victimes avient essayé de sauver la vie d’une femme qui s’était réfugiée sur un toit, menacée de mort par son mari.

Les postes connexes
3 gendarmes tués dans le Puy-de-Dôme : les nouveaux détails connus sur l'intervention
Shutterstock.com
Actu France Dec 23, 2020
3 gendarmes tués dans le Puy-de-Dôme : les nouveaux détails connus sur l'intervention
Tragédie dans le Puy-de-Dôme : découvrez Cyrille, Rémi et Arno, des gendarmes héroïques tués par un fou
Getty Images
Actu France Dec 23, 2020
Tragédie dans le Puy-de-Dôme : découvrez Cyrille, Rémi et Arno, des gendarmes héroïques tués par un fou
Affaire Daval : retour à l'enquête secrète qui a révélé le vrai visage de Jonathann Daval
Getty Images
Actu France Nov 17, 2020
Affaire Daval : retour à l'enquête secrète qui a révélé le vrai visage de Jonathann Daval
Un prêtre blessé par balle à Lyon : le suspect a été libéré
Shutterstock.com
Actu France Nov 02, 2020
Un prêtre blessé par balle à Lyon : le suspect a été libéré