Delphine Jubillar, disparue dans le Tarn: "Elle adore ses petits et a du mal à s'en séparer"

Delphine Jubillar est décrite par son entourage comme une femme douce, très proche de ses enfants et ses patients. Très discrète sur sa vie privée par contre, il est rare que la jeune femme parle d’elle en public. Ce propos a été d’ailleurs confirmé par une de ses voisines.

Cela fait quatre semaines que Delphine Jubillar a disparu. Les recherches continuent et de leur côté, les gendarmes essaient de collecter le plus d’indices possible en questionnant l'entourage de celle qui est portée disparue.

Et à chaque réponse, chacun des personnes interrogées assurent que Delphine Jubillar est une femme timide, douce, une maman poule à tel point qu’elle ne serait pas partie en laissant ses deux enfants privés de leur mère.

UNE FEMME GÉNÉREUSE ET DEVOUÉE

Delphine Jubillar travaillait de nuit au sein du service de gastro-entérologie de la clinique Claude Bernard d'Albi, et la matinée, elle rentrait chez elle pour s’occuper de ses enfants.

En effet, outre son métier d’infirmière, la trentenaire était mère de deux enfants, l'un âgé de 6 ans et l’autre de 18 mois. Elle est aussi l’épouse de Cédric, l’homme avec qui elle s’est mariée en juillet 2013.

C’est une femme qui aime prendre soin de sa famille mais aussi de ses patients. Pour preuve, un de ses anciens patients a indiqué que chaque semaine, elle prenait un temps de pause pour venir le voir chez lui. À noter que le patient qui a témoigné a été hospitalisé à la clinique Claude Bernard d’Albi à un certain temps.

“Elle adore ses petits et a du mal à s'en séparer”

Le quotidien de Delphine Jubillar se résumait donc à aller travailler le soir et rentrer chez elle le matin. Et elle a continué la même routine la veille de sa disparition. Une voisine a même affirmé l’avoir vue en train de promener son chien dans la matinée du même jour.

“On a discuté quelques minutes, le petit était content d'avoir écrit sa lettre au Père Noël”,

a assuré la voisine.

Comme à son habitude, elle a déposé son petit garçon à l'école avant de rentrer et se reposer. Et lendemain, cette même femme qui a discuté avec sa voisine a été déclarée introuvable. Avec un avis de recherche, les gendarmes ont débarqué devant la porte de la dame. Cette dernière, comme elle l’a rapporté, “a été malade”.

Elle ne s’imaginait pas que Delphine Jubillar, cette maman poule serait partie en laissant ses enfants derrière elle.

“Elle ne serait jamais partie sans eux. Elle adore ses petits et a du mal à s'en séparer. D'ailleurs, elle a allaité l'aîné jusqu'à ses 4 ans et demi”,

a-t-elle d’ailleurs souligné.

LEUR MAISON, ENCORE INACHEVÉE

Beaucoup ont eu du mal à croire que Delphine Jubillar ait quitté son domicile de son plein gré en abandonnant ses enfants, d’autant plus que la nuit de sa disparition, elle avait entamé une période de congés.

Et le doute ne cesse de s’accumuler après que sa voisine ait déclaré qu’elle ne serait jamais partie la nuit parce que l’infirmière a peur dans le noir.

Considérée comme une femme qui n’est pas “du genre à faire la bringue”, la trentenaire préfèrait de loin rester à la maison, dans cette démeure encore inachevée par son mari. Ce dernier qui affirmait s’occuper de la bâtisse n’a, en effet, pas fini les travaux.

Les murs n’ont pas été terminés et les cloisons en plaques de plâtre restent nues. Les gravats, les parpaings sont entassés avec les déchets sur l’allée boueuse qui mène au garage. Pendant des années, le couple, avec leurs enfants, habitaient dans la maison et ils ont tenu bon.

La situation ne s’est aggravée que lors du confinement, quand Cédric a rencontré des problèmes dans sa situation professionnelle.

QU’EST-IL ARRIVÉ À SES ENFANTS ?

Après la disparition de leur mère, les deux enfants de Delphine Jubillar, suivis de leur père, ont quitté le domicile. Ils séjournent désormais dans le domicile de la mère de Cédric Jubillar. Les deux chiens de la famille ont, par contre, été placés dans une SPA.

Les postes connexes
twitter.com/lerepu
Actu France Jan 04, 2021
L'affaire Delphine Jubillar : zoom sur les dernières traces de l'infirmière, où elle a été repérée
facebook.com/delphine.aussaguel
Actu France Dec 24, 2020
Delphine Jubillar 33 ans : zoom sur cette infirmière disparue dans le Tarn
facebook.com/jubillar
Actu France Dec 24, 2020
Delphine Jubillar avait "peur du noir" : on doute si elle pouvait partir toute seule
twitter.com/afpfr
Actu France Dec 23, 2020
Disparition de Delphine Jubillar : son mari déteste la comparaison avec Jonathann Daval