Découvrez Masami-Charlotte Lavault, une femme qui fait pousser ses fleurs au cœur de Paris

Les fleurs font partie de ces choses qui égaient notre quotidien. Masami-Charlotte Lavault en est passionnée et elle en a même fait son métier. Cette dernière est, en effet, floricultrice et fait pousser des fleurs au cœur de Paris.

Masami-Charlotte Lavault vend les fleurs qu’elle a plantées à des fleuristes. Lors d’une interview, la jeune femme s’est confiée à Femme Actuelle concernant son métier.

QUI EST MASAMI-CHARLOTTE LAVAULT ?

Masami-Charlotte Lavaut est une jeune femme d'un père français et d'une mère japonnaise. Elle est âgée de 33 ans et est fleuriste urbaine. Cette dernière est née et a passé son enfance dans le capital de la France, à Paris.

À 17 ans, Masami-Charlotte Lavault a décidé de quitter sa ville natale pour aller vivre en Autriche. Elle a révélé à Femme Actuelle que la raison qui l’a pousé de déménager là-bas est parcequ’elle est passionnée par l’Allemand et aussi parcequ’elle a voulu découvrir de nouveaux horizons.

Une fois installée en Autriche, Massima-Charlotte Lavault a fait des concours d'Arts-Décoratifs à Vienne et obtient un diplôme de design industriel. Elle a donc travaillé dans ce domaine mais plus tard, elle a réalisé que ce métier ne lui convenait pas du tout.

“Je pensais que le design permettait de penser le monde plus intelligemment. En réalité, on me demandait de fabriquer des objets ne servant à rien, en des milliers d’exemplaires”,

a-t-elle confié.

SES DÉBUTS EN TANT QUE FLEURISTE URBAINE

Lassée de ce travail qu’elle ne trouve pas éthique, Masami-Charlotte Lavault a quitté son poste. C’est pendant un jour d’hiver que cette dernière a pris la décision. Et c’est pendant ce même moment qu’une idée lui est venue en tête, celle de faire de l’agriculture.

“Je n’y connaissais absolument rien mais cette activité me semblait essentielle car c’est la base de l’existence humaine”,

a-t-elle déclaré.

Masami-Charlotte Lavault a alors commencé à suivre des formations sur ce domaine. Elle a d’abord été formée au Maroc par une femme spécialiste à la biodynamie, c’est-à-dire qui préfère les produits non chimiques, les produits 100 % bio.

Ensuite, elle est partie à Galle pour approfondir sa connaissance. Masami-Charlotte Lavault raconte que la femme qui était chargée de sa formation à Galle était très dure avec elle.

Cette dernière ne s’est pas laissée vaincue et a déposé ses valises au Japon, le pays d’origine de sa mère, pour continuer d'en connaître un peu plus sur les fleurs.

Au Japon, Massima-Charlotte Lavault a pu connaître la nécessité des bactéries dans l’agriculture. D’après elle, les bactéries jouent un rôle très important dans la microflore et la microfaune du sol.

ELLE N’A AUCUN REGRET

Dix ans plus tard, une fois que sa formation au Japon finie, la fleuriste urbaine est revenue dans sa ville natale, Paris, pour faire de l'agriculture.

Après de longues périodes à essayer de réussir dans ce milieu, le travail de Masami-Charlotte Lavault paie enfin à partir de 2017. En effet, la jeune femme a gagné le prix “Parisculteurs”, organisé par la Mairie de Paris, cette année-là.

Masami-Charlotte a fait preuve de courage en quittant son travail de designer industriel pour se pencher vers l’agriculture. La jeune femme a confié qu’elle n’a aucun regret par rapport à cela même si être fleuriste urbaine ne rapporte pas beaucoup d’argent contrairement à son ancien métier.

“Avec les 1000 € par mois que je gagne avec un boulot alimentaire en plus pour subvenir à mes besoins, je suis considérée comme pauvre (...) je le suis. Mais je me sens par ailleurs super vivante”,

a-t-elle dit.

COMMENT PRENDRE SOIN DES FLEURS DE LYS ?

En parlant de fleurs, les fleurs de lys font partie des plus aimées du monde. Elles embellissent le jardin et apportent des avantages à ceux qui les plantent. Leur plantation nécessite également beaucoup d’attention.

De magnifiques fleurs de lys. | Photo : Getty Images

De magnifiques fleurs de lys. | Photo : Getty Images

Les postes connexes
Getty images
Célébrités Jan 04, 2021
Jane Birkin évoque les jeux effrayants de ses filles Kate et Charlotte dans un cimetière
Youtube/CSTAR
Relation Dec 26, 2020
"C'est violent" : difficultés de la maternité, problèmes de popularité - Vitaa se confie
Getty Images
Célébrités Oct 22, 2020
Charlotte Gainsbourg regrette les occasions perdues : "je n'ai pas assez profité de mes 30, de mes 40"
Shutterstock
Conseils Sep 28, 2020
Rentrée littéraire 2020 : les romans les plus attendus cette année