Cécile, 44 ans, mère de trois enfants, tuée par son mari malgré plus de 20 plaintes

Le 17 décembre 2020, Cécile Piquet a vu sa vie lui être arrachée par son ex-époux, Dominique. Ce dernier qui n’était pourtant pas un inconnu de la gendarmerie de ce département. Retour sur cette sordide histoire.

La femme de 44 ans avait pourtant alerté à plusieurs reprises les services de la gendarmerie. Le monsieur en question l’a tué dans la soirée du 17 décembre 2020, a gravement blessé deux employés et s’est suicidé par la suite.

UN MARI VIOLENT

Pour comprendre ce féminicide, il faut revenir en 2015. Le couple possédait un restaurant qui tournait plutôt bien. Dominique y passait tout son temps. C’est alors qu’il a plongé dans l’alcool et a commencé à devenir violent. À plusieurs reprises, il a violenté sa femme sans se soucier de leurs 3 filles.

En 2018, après une autre scène de violence, la maman prend ses 3 filles et rentre chez ses parents. Dominique s’y est rendu et a continué à la menacer. Son père a été témoin des faits :

"Je l’ai entendu dire à Cécile qu’il la tuerait (…) Il la brutalisait, il la battait, il l’insultait, il la blessait",

a-t-il déclaré.

UN TOTAL DE 22 PLAINTES

N’en pouvant plus, Cécile a multiplié les mains courantes et les plaintes à la gendarmerie : 22 au total. En novembre 2019, le mari sera condamné à une peine d’un an avec sursis. En outre, la justice l’a obligé à consulter un psychiatre et lui a interdit d’approcher Cécile.

Les juges interdisent à Dominique d’approcher Cécile partout sauf au boulot. Ils ont jugé que c’était inévitable qu’ils se rencontrent dans leur lieu de service. C’est justement cette faille qui sera fatale à la maman de 44 ans.

LE JOUR FATIDIQUE

Cécile se faisait accompagner chaque jour et à tout moment par son papa de 80 ans. C’était devenu la routine, sauf dans la soirée du 17 décembre 2020.

Elle avait décidé de revenir seule à l’entreprise pour clôturer la journée. Arrivée sur place, Dominique l’y attendait avec une arme. Il l'a tue, blesse (gravement) deux employés et se tue à son tour.

LE PÈRE DE FIONA RÉAGIT À L'EMPRISONNEMENT DE CÉCILE BOURGEON

La petite Fiona a perdu la vie en 2013 après avoir subi une série de violences de la part de son beau-père. Le procès de sa mère s’est tenu en fin d’année 2020.

Le 16 décembre 2020, Cécile Bourgeon a été condamnée à une peine de 20 ans de prison. La sentence a donné satisfaction au papa de Fiona, Nicolas Chafoulais. Retour sur les faits.

Les postes connexes
Affaire Fiona : Cécile Bourgeon a tenté de mettre fin à sa vie après l'annonce du verdict
Twitter/Midilibre
Actu France Dec 18, 2020
Affaire Fiona : Cécile Bourgeon a tenté de mettre fin à sa vie après l'annonce du verdict
"C'est une bonne peine" : le père de la petite Fiona réagit à l'emprisonnement de Cécile Bourgeon
Youtube/France 3 Auvergne
Actu France Dec 17, 2020
"C'est une bonne peine" : le père de la petite Fiona réagit à l'emprisonnement de Cécile Bourgeon
La mère de Fiona sur une scène glaçante : son compagnon "lui a mis le genou sur le thorax"
youtube.com/BFMTV
Actu France Dec 11, 2020
La mère de Fiona sur une scène glaçante : son compagnon "lui a mis le genou sur le thorax"
Témoignage terrifiant du père de feu Fiona : "Elle avait mes yeux bleus"
Youtube/Ça commence aujourd'hui
Actualités Dec 08, 2020
Témoignage terrifiant du père de feu Fiona : "Elle avait mes yeux bleus"