Nicolas Sarkozy condamné à 3 ans de prison

Le verdict tant attendu le lundi 1er mars 2021 dans l’affaire des "écoutes" concernant l’ancien président Nicolas Sarkozy, est enfin tombé. Trois ans de réclusion dont un an ferme ainsi en a décidé le tribunal de Paris.

Après avoir créé une ambiance de convivialité, la présidente du tribunal de Paris dans sa chambre correctionnelle a eu 45 minutes, pour faire étalage des faits concernant l’affaire des "écoutes".

Trois ans de prison avec un an ferme, ainsi est tombée la sanction du tribunal de Paris, lundi 1er mars 2021.

UN VERDICT LOURD POUR NICOLAS SARKOZY

Deux ans, après qu’il ait quitté ses fonctions de président de la République, Nicolas Sarkozy a été l’objet de poursuite judiciaire pour trafic d’influence et de corruption en 2014.

Cette affaire avait donc porté le nom "des écoutes de Paul Bismuth" et concernait trois personnes, l’ancien président Nicolas Sarkozy, son avocat Thierry Herzog et Gilbert Azibert juge à la Cour de cassation.

Christine Mée alors présidente du tribunal de Paris en sa 32e chambre correctionnelle a estimé que la confiance publique a été gravement atteinte, puisqu’un échange de renseignements secret a été donné contre la promesse d’une promotion sociale.

Et après 45 minutes pour revoir l’affaire, la magistrate a requis pour les trois prévenus, 3 ans d’emprisonnement dont un an ferme. Mais une possibilité de pouvoir profiter d’une condamnation sous assistance d’un bracelet électronique a été émise et les accusés ont 10 jours pour faire appel.

UNE VIOLATION DE LA GARANTIE CITOYENNE

Le président de la République est le garant de la justice nationale, c’est en cette qualité principalement que Nicolas Sarkozy est poursuivi dans cette affaire de Paul Bismuth.

En effet, Nicolas Sarkozy aurait profité de son rang, pour orchestrer la fuite d’informations judiciaires, classé dans le secret professionnel et concernant le procès Bettencourt. Une violation que l’ancien président se tue à dire qu’il ne s’agissait nullement d’un pacte.

Mais selon Céline Guillet qui était au côté du procureur du parquet national financier, pas besoin de signature d’un quelconque pacte le simple geste entre un avocat et un juge pour aider des intérêts personnels avec attentes d’une contrepartie, justifie l’accusation.

Le ton a été donné place à la suite de l’affaire prévue le 17 mars 2021 pour avoir le verdict final. En attendant, Thierry Herzog est condamné à ne plus exercer pendant 5 ans, hormis la réclusion de trois ans dont un an ferme. 

PROCÈS NICOLAS SARKOZY SA COMPAGNE CARLA BRUNI À SES CÔTÉS AU TRIBUNAL

Accusé d’abus de pouvoir, et de corruption dans l’affaire Paul Bismuth depuis 2014, son épouse Carla Bruni a bien daigné l’accompagné au tribunal le mercredi 9 décembre 2020, pour suivre en direct les plaidoyers. Retour sur cette journée spéciale.

Les postes connexes
Procès Nicolas Sarkozy : Carla Bruni a fait son apparition au tribunal
Twitter/ParisMatch
Actu France Dec 10, 2020
Procès Nicolas Sarkozy : Carla Bruni a fait son apparition au tribunal
Nicolas Sarkozy, furieux et indigné, se défend devant le tribunal correctionnel de Paris
Getty Images
Actu France Dec 08, 2020
Nicolas Sarkozy, furieux et indigné, se défend devant le tribunal correctionnel de Paris
Le procès de Sarkozy reprendra lundi : la demande de renvoi rejetée
Getty Images
Nov 26, 2020
Le procès de Sarkozy reprendra lundi : la demande de renvoi rejetée
L'affaire Nicolas Sarkozy : le procès est suspendu peu après son ouverture
Getty Images
Célébrités Nov 24, 2020
L'affaire Nicolas Sarkozy : le procès est suspendu peu après son ouverture