logo
GettyImages
La source: GettyImages

Nicolas Sarkozy : de nouveau devant les tribunaux, son combat ne cesse pas

Cathya Harena Raoelina
04 mars 2021
10:57
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Nicolas Sarkozy devrait à nouveau comparaître devant les tribunaux, le 17 mars au 15 avril 2021 pour l’affaire “Bygmalion”.

Annonces

Début mars, le tribunal de Paris a prononcé son verdict contre Nicolas Sarkozy. En effet, ce dernier a été condamné à un an de prison ferme pour corruption et trafic d'influence. Mais il semblerait que ce ne soit pas encore fini.

En effet, selon Le Figaro, à peine a-t-il eu le temps de bien digérer la nouvelle que très prochainement, l’ancien chef d’État devrait encore se tenir devant les tribunaux de Paris, pour l’affaire “Bygmalion” cette fois.

Le président de la République Nicolas Sarkozy | Photo : Getty Images

Annonces

“Ce serait pour moi une souffrance”

C’est un coup dur pour le mari de Carla Bruni. Pendant des années, il a été traîné devant la cour de justice, accusé de corruption et de trafic d'influence.

En effet, le sexagénaire aurait corrompu un magistrat pour que celui-ci lui renseigne sur l’avancement de la procédure judiciaire à propos de l'affaire Woerth-Bettencourt.

Le président de la République Nicolas Sarkozy | Photo : Getty Images

Annonces

Premier suspect dans l’affaire, suivi aussi de Thierry Herzog, Nicolas Sarkozy a été reconnu coupable le 1er mars 2021 par le tribunal de Paris. Il endure, de ce fait, trois ans de prison dont une année ferme.

Dans une interview avec le Figaro, l’ancien chef d’Etat, s’est expliqué en disant :

“J’ai fait appel de la décision, peut-être faudra-t-il que ce combat s’achève devant la Cour européenne des droits de l’Homme.”

Le président de la République Nicolas Sarkozy | Photo : Getty Images

Annonces

Il a ensuite ajouté :

“Ce serait pour moi une souffrance que d’avoir à faire condamner mon propre pays, mais j’y suis prêt car ce serait le prix de la démocratie.”

MÊLÉ À L’AFFAIRE “BYGMALION”

Dans l'affaire Bismuth, Nicolas Sarkozy a assuré qu’il est innocent. Ce sont d’ailleurs les mêmes propos qu’il a tenus dans l’affaire “Bygmalion”, dans laquelle il est mis en examen pour “financement illégal de campagne”, celle de 2012.

Nicolas Sarkozy présente Rachida Dati lors d'une réunion avant le premier tour des élections à la mairie le 9 mars 2020 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Annonces

Grâce à de fausses factures, en effet, le plafond du budget pour la campagne présidentielle aurait pu être dépassé.

“Je n’ai commis aucun délit dans ce dossier, nous le démontrerons au tribunal. Ma campagne n’a donc rien coûté au contribuable français”,

a-t-il assuré dans les colonnes du Figaro.

Nicolas Sarkozy, le 17 octobre 2016 à Paris, France. | Photo : Getty Images

Annonces

Quoi qu’il en soit, Nicolas Sarkozy va à nouveau se présenter devant les tribunaux. Son procès se tiendra du 17 mars au 15 avril, à Paris.

LA RÉACTION DE CARLA BRUNI SUR INSTAGRAM

Toujours du côté de son mari, Carla Bruni a dénoncé les acharnements contre Nicolas Sarkozy sur Instagram. La décision du tribunal de Paris condamnant celui-ci ne lui a pas plu. Pour cela, elle est prête à le soutenir afin d’obtenir justice.

Annonces