logo
youtube.com/LCI
La source: youtube.com/LCI

Nicolas Sarkozy sur TF1 : la question de Gilles Bouleau qui l'a profondément irrité

Eteme Severine Celestine
04 mars 2021
19:00
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Le 3 mars 2021, Nicolas Sarkozy a bien voulu répondre aux questions posées par Gilles Bouleau, dans le JT de 20 heures sur TF1. Clamant toujours son innocence dans le dossier des écoutes téléphoniques, l’homme politique a été très irrité par une question en particulier.

Annonces

C’était un rendez-vous particulièrement attendu par les téléspectateurs. Ils voulaient tous écouter ce qu’avait à dire l’ancien chef de l’État à propos de la condamnation dont il fait l’objet. Une question précise a provoqué sa colère.

Annonces

UNE PÉRIODE DIFFICILE POUR NICOLAS SARKOZY

La sentence tombée le 1er mars 2021 a eu l’effet d’un véritable tsunami. Nicolas Sarkozy a été condamné à purger une peine de 3 ans de prison dont 1 an ferme, dans le cadre des écoutes téléphoniques.

Cette sentence a surpris tout le monde et a créé la stupeur générale chez tous les Français.

Annonces

IL ÉTAIT L’INVITÉ DE GILLES BOULEAU

Le 3 mars 2021, l’époux de Carla Bruni-Sarkozy était l’invité du 20 h de TF1. Face à Gilles Bouleau, il n’a cessé de clamer son innocence durant toute l’interview. Le visage fermé et le doigt tendu, il a exprimé sa colère face à sa condamnation.

“On me reproche des faits que je n’ai pas commis. C’est une injustice. Je me battrai jusqu’au bout pour que la vérité triomphe”,

a-t-il fermement indiqué.

Annonces

LA QUESTION QUI FÂCHE

Entre 2007 et 2008, Nicolas Sarkozy avait eu des mots très durs envers les magistrats en les qualifiant de ʺpetits pois interchangeablesʺ. Cela n’a pas échappé à Gilles Bouleau, qui est revenu sur ce fait.

Il lui a posé la question suivante :

ʺEst-ce que vous ne regrettez pas d’avoir traité ces magistrats a priori intègres de petits pois ?”.

Cette question a eu le don de faire bondir l’invité. Ce dernier a demandé au présentateur si par cette question, il sous-entendait la possibilité d’une revanche.

Annonces

Une séquence qui n’a pas manqué de faire réagir la toile.

NICOLAS SARKOZY CONDAMNÉ : CARLA BRUNI RÉAGIT SUR INSTAGRAM

Le 1er mars 2021, le tribunal de Paris a rendu son verdict à propos du dossier des "écoutes de Paul Bismuth" dans lequel était impliqué Nicolas Sarkozy. Ce dernier a écopé d’une peine de trois de prison dont un an ferme.

Cette sentence a créé la stupeur en France et dans le monde. L’épouse de l’ancien président de la République, Carla Bruni-Sarkozy, a pris sa défense. Nous vous proposons de découvrir sa réaction sur Instagram.

Annonces
info
Veuillez nous indiquer votre adresse e-mail afin que nous puissions partager avec vous les meilleures de nos histoires !
En vous abonnant, vous acceptez notre politique de confidentialité