logo
 shutterstock
La source: shutterstock

Thomas, 13 ans, victime d’attaques homophobes, a tenté de mettre fin à ses jours - son parcours

Sedera Raliniainjanahary
08 mars 2021
20:00
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Thomas, un jeune adolescent de 13 ans est harcelé sans cesse par une dizaine d’élèves après qu’il a révélé son orientation sexuelle. Suite à cela, il a tenté de mettre fin à ses jours à deux reprises.

Annonces

Le fils de Lila a vécu un enfer depuis deux ans. Tous les jours, depuis qu’il a révélé qu’il est gay, Thomas reçoit des messages d’insultes, des notes vocales remplis d’attaque homophobe et tant d’autres encore.

Ces harcèlements ont conduit le jeune garçon à deux tentatives de suicides. Mais heureusement, sa mère a été présente pour l’épauler face à cette situation.

Un garçon semble désespéré sur une fenêtre. | Photo : Pexels

Annonces

LA RÉACTION DE LA MÈRE DE THOMAS

La mère de Thomas a découvert les messages d’insultes envoyés à son fils. Elle aurait laissé ce dernier seul dans sa chambre et tout d'un coup, Lila a entendu la fenêtre grincée.

“J'ai compris et je me suis précipitée et je l'ai rattrapé”,

a-t-elle raconté.

L'adolescent qui souffre de dyspraxie, dysgraphie et d'un trouble déficitaire de l'attention a, en effet, tenté de mettre fin à ses jours et il faut le dire, ce n’était pas la première fois.

Une mère et son enfant. | Photo : Getty Images

Annonces

Il aurait eu des envies suicidaires quand les moqueries se sont amplifiées et que l’adolescent aurait été angoissé à l’idée d’aller en cours.

L'ÉTABLISSEMENT N’A PAS RÉAGI

En sachant ce qu’a vécu son fils, Lila a décidé d’aller se présenter au bureau de l’établissement pour que celui-ci décide des sorts des dizaines d’élèves, sources des maux de Thomas.

Mais il s’avère que la direction n’avait fait part d'aucune réaction. C’est alors que la mère de l’adolescent a porté plainte auprès du procureur de la République. Et ce, contre deux des enfants harceleurs, mais aussi contre le collège.

Annonces

Un garçon assie seul dans un arbre. | Photo : Pexels

L’affaire est entre les mains de la justice depuis le mois de janvier. Quant à Thomas, il ne souhaite pas changer d’établissement au risque de perdre ses amis.

Annonces

LA LUTTE DE CHRISTOPHER

Christopher aurait subi des harcèlements comme Thomas, lui aussi. Malheureusement, dans le cas de celui-ci, l’adolescent qui n’avait que 16 ans s’est pendu, à l’escalier du domicile familial, ne pouvant plus supporter les moqueries.

Un élève qui se fait bousculer par ses camarades. | Photo : Getty Images

Annonces