Lutte quotidienne de Christopher, 16 ans, qui a été harcelé à l'école, raconté par sa mère

Christopher était un adolescent de 16 ans qui fréquentait le collège de Janzé, en Ille-et-Vilain. Après avoir été harcelé durant quatre longues années, il s’est donné la mort en 2017. Sa maman a accepté de livrer son témoignage.

Le 17 avril 2017 est une date qui marquera à jamais la famille et les proches de Christopher Fallais. Âgé de 16 ans, il s’est pendu à l’escalier du domicile familial. Sa maman, Sandrine, livre son témoignage sur le combat qu’a mené son fils.

 LE HARCÈLEMENT SCOLAIRE EN FRANCE

Chaque année, plusieurs milliers d’élèves en France sont victimes de harcèlement scolaire. Des insultes et des mots parfois tellement choquants que les enfants en question en arrivent inéluctablement à se donner la mort.

Un élève qui se fait bousculer par ses camarades. | Photo : Getty Images

Un élève qui se fait bousculer par ses camarades. | Photo : Getty Images

C’est une situation que connaît très bien Sandrine, dans la mesure où son propre fils en a été victime. Ne pouvant plus supporter ces moqueries, Christopher, tout juste 16 ans, s’était donné la mort le 17 avril 2017. Depuis lors, sa maman mène un combat acharné au sein de l’association qu’elle a créée à cet effet.

LE HARCÈLEMENT À L’ORIGINE DE L'ACTE

C'est bien après sa mort que les proches de Christopher ont appris qu’il était victime de harcèlement scolaire, et ce, durant quatre ans.

Dans son collège, l’enfer a duré 4 ans. Période durant laquelle il subissait des insultes et se faisait traiter d’homosexuel. Il n’en a jamais parlé à ses parents parce qu’il ne voulait pas que ceux-ci le voient comme un être faible.

LA DIRECTION DU COLLÈGE ÉTAIT AU COURANT

Sandrine Fallais révèle que tout le monde au collège (élèves, enseignants comme personnel de la direction de l’établissement) était bel et bien au courant de ce que subissait Christopher.

Un enfant triste. | Photo : Getty Images

Un enfant triste. | Photo : Getty Images

L’administration n’a pas voulu en parler pour éviter de créer un scandale qui aurait terni leur image. Elle regrette encore de n’avoir pas su interpréter les changements que son fils manifestait ; elle croyait qu’ils étaient dus à l’adolescence.

FERYEL, VICTIME DE HARCÈLEMENT EST RETROUVÉE 12 JOURS APRÈS

Le harcèlement scolaire est un mal qui sévit en France et dans le monde. De nombreux jeunes en sont victimes et se tournent souvent vers la mort, ce n’est heureusement pas le cas de Feryel.

La jeune fille de 14 ans, après avoir été victime d’insultes et de menaces dans son établissement scolaire avait disparu le 27 octobre 2020. Fort heureusement, elle a été retrouvée le 8 novembre 2020. Retour sur ce qui s’est passé.

Les postes connexes
Twitter/le_Parisien
Actu France Sep 25, 2020
Décès d’Evaëlle, 11 ans : qu’a dit la professeure pour être poursuivie pour harcèlement ?
Twitter/vpecresse
Actu France Nov 10, 2020
Feryel, 14 ans, victime de harcèlement scolaire, fugue : elle est retrouvée 12 jours après
Macron Nov 06, 2020
Brigitte Macron défend une ado victime de harcèlement à l'école : les fans sont divisés
GettyImages
Célébrités Nov 09, 2020
Emma Smet victime de harcèlement à l'école, dont une fois en raison de son pedigree