logo
  Getty images
La source: Getty images

Jean Ferrat : sa fille adoptive partages des souvenirs de leur vie familiale de son vivant

Sedera Raliniainjanahary
14 mars 2021
22:00
Partager
FacebookFacebookTwitterTwitterLinkedInLinkedInEmailEmail

Abandonnée par son père biologique à son très jeune âge, Véronique Estel a rencontré un père qui lui convenait. La fille de Christine Sèvres a fait d'émouvantes confidences.

Annonces

Dans une interview auprès de Paris Match, le 05 mars 2020, Véronique Estel a fait des confessions émouvantes concernant la bonne relation qu’elle entretenait avec Jean Ferrat lors de son vivant.

LIEN FORT ENTRE BEAU-PÈRE ET FILLE

Véronique Estel a rencontré Jean Ferrat à l’âge de 3 ans, celui qui est devenu, plus tard, le mari de sa mère Christine Sèvres.

La belle fille de Jean Ferrat. | Photo : Closer

Annonces

Pendant son interview, la belle-fille du chanteur a raconté que juste après l’intégration de Jean Ferrat dans sa famille, celui-ci la considérait déjà comme sa propre fille. D’autant plus, à cette époque, les deux nouaient un lien fort.

"Jean m'a toujours présentée comme sa fille.",

a-t-elle confié.

Le chanteur Jean Ferrat | Photo : Getty Images

Annonces

Un lien qui a duré longtemps, dans le meilleur comme dans le pire, car malgré la disparition de sa mère, Véronique et Jean n’ont cessé de se voir. Et même, le jour du mariage de sa belle-fille, le chanteur la conduisait à la mairie.

“Nous n’avons jamais cessé de nous voir, Quand je me suis mariée avec Benoît, à Antraigues, c'est Jean qui m'a conduite à la mairie”,

a-t-elle dit.

Jean Ferrat, chanteur et compositeur français, lors d'une apparition dans l'émission musicale "Liedercircus", Allemagne 1982. | Photo : Getty Images

Annonces

D’ailleurs, la compagne de Benoît évoquait sa présence à l’hôpital la veille du décès de son mentor. Malgré cela, la chanteuse a confié sa fierté d’avoir rencontré une personnalité comme Jean, qui est aussi connue dans un ouvrage d’Alain Marouani.

DES PARENTS RESPONSABLES

De passage sur Paris Match, Véronique Estel a répondu à quelques questions concernant sa vie avec ses défunts parents.

La chanteuse a évoqué que malgré le fait que Jean Ferrat ne l’a pas adoptée, il s’est tout de même senti responsable vis-à-vis de la fille de sa compagne.

Le chanteur Jean Ferrat et sa femme | Photo : Getty Images

Annonces

De plus, Véronique s’est aussi souvenue de la première fois où elle l’avait appelé “papa”, d’ailleurs, tout comme sa mère, Jean Ferrat était aussi un modèle pour tout.

Elle n’a également pas oublié tous les bons moments qu’elle a vécu avec ses deux parents ainsi que toute leur éducation.

Sans oublier de parler des différentes personnalités qu’ils présentaient dans la vie de Véronique, mais qui n’ont pour cible que la réussite de celle-ci.

Jean Ferrat à une émission télévisée en France le 15 novembre 1980. | Photo : Getty Images

Annonces

CONFIDENCE DE COLETTE FERRAT

Après le décès de Jean Ferrat, Véronique Estel avait perdu un père exemplaire. D’ailleurs, ce n’était pas la seule à avoir perdu quelqu’un d’important, car Colette Ferrat s’est aussi confiée sur sa vie avec le défunt artiste.

Le chanteur Jean Ferrat | Photo : Getty Images

Annonces